McLaren a perdu plus de 110 millions d'euros en 2018

Publié le par Matthieu Piccon

L'année 2018 a décidément était une annus horribilis pour McLaren : outre des résultats en piste plus que décevants, l'équipe a perdu plus de 110 millions d'euros.

Lorsque McLaren a annoncé son intention de quitter Honda après trois années de collaboration infructueuse, ses dirigeants claironnaient que c'était pour aller de l'avant, surtout que le moteur Renault avait remporté des courses grâce à Red Bull.

Mais cette décision a eu un effet financier non négligeable pour l'équipe britannique : non seulement, elle s'est privée des millions d'euros qu'Honda lui versait en sponsoring mais elle a également perdu le bénéfice de la fourniture gratuite de blocs motopropulseurs (d'une valeur estimée aux alentours de dix millions d'euros).

La traduction dans les comptes de l'équipe n'a pas tardé à se faire sentir, comme l'a révélé la publication de ses résultats financiers 2018. Ainsi la branche Racing de McLaren Group affiche une forte baisse de son chiffre d'affaires, passé en une seule saison de 209 à seulement 132 millions de livres sterling, notamment à cause de la baisse de la redevance versée par Liberty Media puisque l'équipe est passée de la 6ème place en 2016 à la 9ème en 2017.

Dans le même temps, ses coûts ont également significativement augmenté, ce qui a creusé les déficits. Celui-ci a ainsi atteint 96 millions de livres sterling, soit 111 millions d'euros au cours actuel.

Afin d'assurer son financement à terme, il a été décidé d'ouvrir le capital de l'équipe, avec Michael Latifi qui a représenté une entrée d'argent frais de 200 millions de livres sterling (dont les derniers 50 millions seront versés d'ici mai 2019). De plus, l'équipe a commencé à vendre les bijoux de la famille, à savoir une partie de sa collection de véhicules historiques, à hauteur de 10 millions de livres sterling.

Les comptes de 2019 devraient faire meilleure figure puisque l'équipe est remontée en 6ème place tandis que ses coûts vont drastiquement baissés puisque le salaire de Carlos Sainz est significativement inférieur à celui de Fernando Alonso.

Grise mine chez McLaren

Grise mine chez McLaren

Publié dans McLaren, Honda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article