Alfa Romeo s'impose chez Sauber

Publié le par Matthieu Piccon

Après un an en tant que sponsor-titre, Alfa Romeo prend le pouvoir chez Sauber, qui va désormais changer de nom pour adopter Alfa Romeo Racing.

Il y a tout juste un an, Sauber annonçait avoir passé un accord avec Alfa Romeo pour que l'équipe italienne devienne son sponsor-titre.

La saison 2018 a alors été l'année de la résurrection pour l'équipe suisse, emmenée par un Charles Leclerc qui a su concrétiser tout le potentiel identifié en GP3 et en F2. C'est ainsi au Monégasque que l'équipe doit largement d'avoir terminée à la 8ème place du championnat Constructeurs.

Si elle a perdu son leader au profit de Ferrari, elle réalise tout de même une opération quant à ses pilotes puisqu'elle a fait revenir Kimi Raikkonen, qui a prouvé en remportant le Grand Prix des Etats-Unis qu'il avait toujours le sens de la victoire, et qu'elle va pouvoir former un nouveau protégé de la Scuderia, Antonio Giovinazzi.

Pour 2019, l'investissement d'Alfa Romeo va encore augmenter par rapport à la saison passée puisqu'elle va désormais prendre le nom complet de l'équipe, effaçant ainsi des tablettes le nom de Sauber. C'est une première depuis son arrivée en 1993. En effet, lors du rachat par BMW, le nom de Peter Sauber était restée associée au nom du constructeur bavarois.

Cependant, l'équipe a précisé que l'actionnariat, largement détenu par des proches de Marcus Ericsson, restait inchangé. Ce schéma économique présente un intérêt pour les deux parties : les propriétaires vont pouvoir réduire leur investissement personnel grâce à ce sponsor, qui devrait certainement faire venir de nouveaux partenaires davantage attirés par une marque internationale plutôt qu'une équipe privée au nom somme toute peu connu en dehors du milieu des sports automobiles. Quant au groupe Fiat Chrysler Automobiles, propriétaire d'Alfa Romeo, cela lui permet d'afficher une seconde marque en F1, sans pour autant la détenir en propre.

Dans ce contexte, l'équipe va viser de se battre au coeur du peloton, voire de devenir l'une des principales attractions de cette bataille, comme Sahara Force India a pu le faire pendant plusieurs saisons. C'est ce que laissent penser les propos de Michael Manley, le PDG de FCA : "Ne vous y trompez pas : avec Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi d'un côté et l'expertise d'Alfa Romeo et de Sauber de l'autre, nous sommes là pour nous battre."

Les premiers essais de Barcelone permettront de se donner une première idée quant à ses objectifs ambitieux.

Alfa Romeo va prendre encore plus de place chez Sauber

Alfa Romeo va prendre encore plus de place chez Sauber

Publié dans Alfa Romeo, Sauber, Sponsors

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article