Russian Time repris par UNI-Virtuosi et signe Guanyu Zhou

Publié le par Matthieu Piccon

Une page se tourne en F2 : Russian Time a décidé de céder l'ensemble de ses actifs à UNI-Virtuosi. L'équipe a annoncé son premier pilote, Guanyu Zhou, qui est couvé par Ferrari.

Si le nom Russian est en GP2/F2 depuis 2013, l'équipe a toujours été opérée par une autre entitée. Si elle a commencé initialement sous la régie de Motopark Academy, elle fut successivement exploitée par iSport, puis Virtuosi.

Après quatre saisons dans l'ombre, la structure britannique, comme son nom ne le laisse pas forcément deviner, a décidé de reprendre la licence et les actifs de Russian Time. La principale raison d'être de ce nom était d'offrir une place à Artem Markelov mais celui-ci semble se diriger vers d'autres catégories ou pourrait voir sa carrière s'effondrer avec l'arrestation de son père en octobre dernier.

Déjà aux manettes, les nouveaux propriétaires des lieux ne devraient pas souffrir d'une période de transition. Elle n'a ainsi pas tardé à annoncer son premier pilote, qui sera un nouveau venu dans la catégorie. Ainsi Guany Zhou vient de la F3 européenne, où il a terminé les trois dernières saisons dans le ventre mou du classement, entre la 8ème et 11ème place du championnat.

Mais le pilote a le mérite d'être Chinois, ce qui ne peut être qu'un argument commercial majeur. C'est ce qui a certainement éveillé l'intérêt de la Scuderia Ferrari, qui l'a intégré dans son programme de développement. Il n'est pas le premier représentant de l'Empire du Milieu à se rapprocher de la F1. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres, comme de nombreux exemples ont pu le prouver dans le passé...

Guanyu Zhou va découvrir une nouvelle catégorie

Guanyu Zhou va découvrir une nouvelle catégorie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article