Toro Rosso titularise Alex Albon

Publié le par Matthieu Piccon

Alors qu'il s'était déjà engagé avec Nissan en Formule E, Alex Albon fera finalement ses débuts en F1 chez Toro Rosso en lieu et place de Brendon Hartley.

Voici un nouveau retour de situation dont Red Bull a le secret : alors que les saisons précédentes la filière de la boisson énergétique multipliait le renvoi de jeunes pilotes pas assez compétitifs à son goût, elle se retrouve désormais dans la situation inverse, à savoir faire revenir d'anciens pilotes faute de candidats qualifiés.

Après avoir déjà rappelé Daniil Kvyat, renvoyé successivement de Red Bull et Toro Rosso, c'est un autre ancien membre de sa structure qui revient au bercail puisque c'est Alex Albon qui sera son coéquipier chez Toro Rosso l'an prochain. Celui-ci ne manque ainsi pas de souligner ce retour en grâce : "Au cours de ma carrière en monoplace, j'ai eu quelques hauts et bas. J'ai été relâché par Red Bull en 2012. A partir de là, je savais qu'il serait beaucoup plus difficile d'arriver en Formule 1. J'ai travaillé très dur pour impressionner chaque fois que je montais dans la voiture. Je dois donc dire un grand merci à Red Bull et à Dr. Marko de croire en moi et de me donner une seconde chance."

La trajectoire du jeune Britannico-Thailandais aura ainsi été loin d'être un long fleuve tranquille. Ainsi en début de saison, il n'avait été confirmé en F2 que pour le premier week-end chez Dams, avant de finalement conserver son baquet pour l'ensemble de la saison. Bien en a pris son équipe puisqu'il a terminé troisième, luttant avec George Russell et Lando Norris jusqu'au bout de la saison.

Mais pour que cette opportunité se concrétise, il a fallu négocier avec Nissan, qui l'avait engagé pour les trois prochaines saisons de Formule E. Si le constructeur nippon, qui remplace son partenaire Renault dans la discipline électrique, s'est montré mécontent de ce revirement, il n'a pas souhaité aller jusqu'au conflit et a laissé son ex-futur pilote réalisé son rêve.

L'arrivée d'Alex Albon en F1 signifie donc que la carrière en F1 de Brendon Hartley s'arrête au bout d'une saison et demie dans la catégorie, sans avoir forcément brillé.

Retour en grâce pour Alex Albon chez Red Bull

Retour en grâce pour Alex Albon chez Red Bull

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article