La F1 ira bien à Hanoi en 2020

Publié le par Matthieu Piccon

C'est désormais officiel : une nouvelle destination va rejoindre le calendrier de la F1, avec l'arrivée d'Hanoi et du Vietnam dès 2020.

La semaine dernière, la rumeur de l'arrivée du Vietnam au calendrier de la F1 avait pris du poids lorsque des officiels d'Hanoi se félicitaient d'avoir trouvé un accord avec Liberty Media pour obtenir une place dès 2020.

L'information a été officialisée par les nouveaux propriétaires de la F1, avec le dévoilement du tracé choisi. Celui-ci sera semi-permanent, ce qui signifie qu'il va utiliser une partie de routes publiques mais également une partie dédiée à cette utilisation.

Pour sa première nouvelle destination depuis le rachat de la discipline, Liberty Media a décidé de faire les choses en grand, avec un kit de communication complet pour célébrer cette arrivée, allant d'une vidéo mêlant images de la vie locale avec les moments de gloire de la F1 en passant par une représentation complète du circuit.

S'il est une nouvelle fois l'oeuvre de l'inévitable Hermann Tilke. Celui-ci a indiqué quelles étaient ses sources d'inspiration du tracé. Ainsi le premier virage est une réplique de celui que l'on peut voir sur le Nuburgring tandis que les virages 12 à 15 sont une réplique de la célèbre montée de Monaco. Il a également été décidé de recréer l’enchaînement magique du premier secteur de Suzuka. Chase Carey, le PDG de Liberty Media, a ainsi déclaré : "Notre équipe a travaillé avec la ville d'Hanoi et le promoter Vingroup afin de créer un circuit qui va non seulement éprouver les pilotes mais également assurer que les fans profitent d'un beau spectacle."

Si le sponsor-titre n'a pas encore été révélé, on peut parier qu'Heineken devrait être l'un des candidats évidents. En effet, le brasseur néerlandais y dispose d'une immense usine, avec plus de 2500 employés. Près d'1% du PIB du pays est ainsi généré par cette seule entreprise. C'est pourquoi la marque avait poussé pour mettre en place la démonstration dans les rues de Ho Chi Minh Ville avec son ambassadeur David Coulthard, qui avait pris le volant d'une Red Bull.

Nguyen Viet Quang, le PDG du promoteur Vingroup, a expliqué en quoi attirer une F1 s'intégrer dans une stratégie de développement économique du pays : "Avec notre mission "une meilleure vie pour le peuple vietnamien, VinGroup veut faire venir une course au Vietnam pour les bénéfices que cela va engendrer dans la société, comme davantage d'emplois, l'amélioration des infrastructures d'Hanoi. D'autres événements mondiaux majeurs seront ainsi encouragés à venir au Vietnam."

Reste maintenant la question de savoir combien de courses va compter le calendrier 2020 alors que des courses comme Silverstone, Hockenheim ou Monza n'ont que peu de visibilité au-delà de la saison prochaine.

Voici la dernière oeuvre en date d'Hermann Tilke

Voici la dernière oeuvre en date d'Hermann Tilke

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article