Anthoine Hubert capitalise en Russie

Publié le par Matthieu Piccon

Au cœur du parc olympique de Sotchi, Anthoine Hubert a encore augmenté son avance au championnat alors qu'il ne reste plus qu'un week-end de course, à Abu Dhabi.

Pour les pilotes des catégories de promotion, les saisons peuvent être décousues. Ainsi il s'est passé quasiment un mois entre le week-end de Monza et celui de Sotchi.

Si le temps peut alors paraître long, c'est également l'occasion de peaufiner sa préparation. C'est d'autant plus important pour un week-end comme celui en Russie que tous les pilotes du plateau allait découvrir : "J'étais bien préparé puisque j'ai fait pas mal de simulateurs et j'ai regardé de nombreuses vidéos embarquées" nous a-t-il ainsi confié en exclusivité.

Ce travail de préparation a porté ses fruits puisqu'il fut immédiatement dans le rythme, dès les premiers tours de roue en essais libres. Il a ainsi conclu cette unique séance de préparation en haut de la grille des temps, ce qui était de bonne augure pour un week-end où il pouvait être mathématiquement sacré. Mais cette perspective ne l'a pas perturbé puisqu'il savait qu'une telle éventualité était très peu probable puisqu'il avait encore deux rivaux à 29 points de lui.

L'un de ces rivaux était Nikita Mazepin, son coéquipier chez ART Grand Prix. Le Russe tenait à briller à domicile afin de revenir sur le Français. Les deux hommes se sont engagés dans une belle bataille au cours des qualifications. Si sur les premiers relais, les deux hommes étaient à lutte pour la pole, le Lyonnais de naissance ne parvenait pas à hausser son rythme dans le money time et devait se contenter de la cinquième place alors que son rival russe empochait la pole et les quatre points associés.

Mais ce fut de courte durée puisque le local de l'étape fut reconnu coupable d'avoir excédé les limites de la piste lors de son tour le plus rapide. Il fut ainsi déclassé et relégué en huitième position. S'il ne peut évidemment pas se réjouir d'un tel scénario pour son coéquipier, Anthoine Hubert ne pouvait cacher que cela avait un impact non négligeable pour lui : "S'il était parti en pole, il aurait eu ces quatre points et il aurait été en position idéale pour l'emporter et encore réduire l'écart au championnat."

Finalement, c'est donc son second rival au championnat, Callum Ilott, qui s'élança devant le Français. Celui-ci fut en mesure de prendre rapidement le dessus lors de la première course du week-end : "Je me suis dépêché de le passer car je voyais que j'étais plus rapide. Je savais que c'était une bonne opération pour le championnat." Ce n'était que le début d'une longue descente en enfer pour le Britannique puisqu'il termina la course en 13ème position.

Une fois débarrassé de son rival, Anthoine Hubert a alors visé plus haut en attaquant pour prendre la tête face à Leonardo Pulcini. Mais ses pneumatiques n'ont pas résisté à une telle attaque, ce qui l'a exposé au retour de Nikita Mazepin sur la fin de course : "Je suis un compétiteur et je voulais aller chercher la victoire. Avec du recul, ce n'était peut-être pas la meilleure décision pour le championnat mais il y avait une opportunité. Je devais le tenter." Dans le dernier tour, il ne put rien faire face à l'attaque avec le DRS de son rival. Il termina malgré tout cette course avec un nouveau podium, en troisième position.

Le lendemain matin, il comptait bien reprendre le combat et de ne pas laisser Nikita Mazepin encore réduire son écart. Ce fut le cas grâce à une attaque en fin de course. S'il ne fut pas en mesure de prendre le dessus sur la piste, le Russe a craqué sous la pression et est perdu à la faute, offrant ainsi une quatrième place et huit précieux points au Français.

Au soir de cette avant-dernière étape du championnat, Anthoine Hubert compte donc 32 points d'avance sur Nikita Mazepin, qui reste son dernier rival. Cependant, il ne compte pas changer son approche lors de la finale d'Abu Dhabi : "Je serai peut-être plus calculateur en course mais pas à tout prix. Je n'ai pas une avance suffisante pour me permettre de lever le pied. J'y vais donc clairement en visant la victoire." Avec un mois et demi devant lui, il aura de nouveau le temps de préparer minutieusement son dernier week-end de la saison afin de toucher enfin son Graal, le titre de GP3.

Anthoine Hubert est monté sur son 10ème podium de la saison

Anthoine Hubert est monté sur son 10ème podium de la saison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article