Lawrence Stroll rachète Sahara Force India

Publié le par Matthieu Piccon

Le destin de Sahara Force India semble aussi rose que ses monoplaces : un consortium d'investisseurs mené par Lawrence Stroll, le père de Lance, a apporté des garanties pour le rachat de l'équipe.

Lors du Grand Prix d'Hongrie, Sahara Force India a alimenté la chronique financière de la F1 en étant placée en redressement judiciaire à la demande de Sergio Perez. A ce moment-là, il était donc loin d'être acquis que l'équipe soit en mesure de se présenter à Spa-Francorchamps, pour la reprise du championnat.

Finalement, une issue heureuse semble avoir été trouvée puisque l'équipe a fait savoir qu'un accord avait été trouvé avec un consortium d'investisseurs, dont le principal n'est autre que Lawrence Stroll, le richissime père du pilote Lance Stroll. L'un des administrateurs Geoff Rowley a ainsi déclaré : "Il est rare qu'une entreprise puisse être sauvée et soit de nouveau solvable. La qualité des différentes parties intéressées a été impressionnante et a exigé une étude approfondie pendant que le redressement judiciaire progressait. Après avoir suivi un processus robuste, nous avions une offre très crédible pour sauver l'entreprise et redevenir solvable. Tous les créanciers seront payés intégralement, tous les emplois seront sauvegardés et l'équipe va bénéficier d'un large plan d'investissements."

Une fois que le processus complet de sortie de redressement judiciaire aura eu lieu, sous deux ou trois semaines, reste à voir quel nom prendra l'équipe puisqu'il y a peu de chances que le nom actuel soit conservé étant la nationalité des nouveaux propriétaires. La question du nom n'est pas anodine puisqu'elle conditionne le hdes primes liées aux résultats de la saison précédente. Si le nom change complètement, il faudrait l'unanimité des autres équipes. Etant donné que ce qui ne serait alors pas versé à l'équipe Silverstone serait redistribué entre les autres équipes; on peut imaginer que certaines voix se fassent entendre.

Il ne faut pas oublier que Lawrence Stroll est un homme d'affaires avisé, qui sait valoriser une marque, comme l'ont prouvé ses prises de participation dans l'industrie textile, à travers les marques Pierre Cardin, Tommy Hilfinger ou encore la mise en bourse de Michael Kors. Il sera intéressant de voir s'il sera en mesure de trouver un sponsor-titre pour l'équipe.

En tout cas, cette bouffée d'oxygène devrait faire un grand bien à l'équipe, qui n'a eu que peu de développements cette saison en raisons des difficultés financières de ses propriétaires. Cela ne l'empêche pourtant pas d'être encore à la lutte pour la cinquième place puisqu'elle ne pointe qu'à sept longueurs d'Haas.

Quant aux pilotes, on peut évidemment penser que Lance Stroll rejoindra la saison prochaine l'équipe désormais détenue par son père. Cela pose donc d'importantes questions pour le marché des transferts du milieu de peloton : le Canadien sera-t-il associé à Esteban Ocon, avec lequel il s'entend très bien et qui a le soutien de Mercedes ou les sponsors mexicains de Sergio Perez feront-ils la différence ?

Esteban Ocon et Lance Stroll seront-ils coéquipiers l'an prochain ?

Esteban Ocon et Lance Stroll seront-ils coéquipiers l'an prochain ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article