Changements à la tête de Mercedes

Publié le par Matthieu Piccon

C'est une page qui va se tourner chez Mercedes : deux de ses ingénieurs de pointe ont décidé de prendre du recul d'ici à la saison prochaine. Leurs remplaçants viennent de l'interne.

Alors que le duo de pilotes de l'année prochaine n'est toujours pas finalisé, Mercedes a également dû gérer d'importants dossiers quant à son équipe d'ingénieurs.

En effet, Aldo Costa, son directeur de l'ingénierie, et Mark Ellis, son directeur de la performance, ont fait savoir à Toto Wolff qu'ils entendaient prendre du recul, ce qui a nécessité de faire monter la prochaine génération au sein de l'équipe.

Aldo Costa avait rejoint l'équipe en 2011, après avoir été contraint au départ de la Scuderia Ferrari en raison de mauvais résultats en début de saison. Il avait alors rejoint Mercedes, qui n'avait pas encore entamé sa période faste et n'était alors qu'une équipe de milieu de peloton. Après connu tous les succès au cours des quatre dernières saisons, il a été décidé de quitter ses fonctions et de n'être plus que conseiller technique à partir de 2019 : "Nous avons vu l'équipe progresser et rencontrer le succès. Maintenant le prochain challenge est de créer un groupe encore plus fort pour faire face aux challenges de la décennie à venir. Au cours de l'année passée, j'ai travaillé avec Toto et James (Alison, le directeur technique), pour mettre au point un plan de succession de long terme afin d'aider la prochaine génération à faire ce travail de la meilleure des façons possibles." Cela va lui permettre de passer plus de temps auprès de sa famille, toujours située en Italie.

Quant à Mark Ellis, il aura quasiment tout gagné depuis 10 ans puisqu'il est revenu au sein du giron de Mercedes en 2014, après avoir passé six ans chez Red Bull, dont la domination sur la F1 était alors quasi totale. Avec le sentiment du devoir accompli, il a donc décidé de se retirer en prenant une année sabbatique, à l'issue de laquelle il devrait rejoindre Mercedes dans d'autres fonctions : "Après 30 saisons intenses ans les sports automobiles, dont 19 en Formule Un, j'ai décidé qu'il était temps pour moi de faire une pause sabbatique de ce sport. D'un point de vue personnel, cela va me permettre de faire une pause bienvenue pour établir mes prochaines étapes tout en faisant partie de la famille Mercedes. D'un point de vue professionnel, cela nous a permis de mettre au point un plan de succession structuré afin de créer et étendre l'espace nécessaire pour que la prochaine génération prenne les devants."

Les principaux vainqueurs de cette succession en douceur sont donc John Owen, qui prendra les fonctions occupées par Aldo Costa, et Loic Serra, qui occupera la place laissée vacante par Mark Ellis.

Aldo Costa veut prendre du recul

Aldo Costa veut prendre du recul

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article