Ginetta ne laisse pas rouler Manor à Spa

Publié le par Matthieu Piccon

L'équipe Manor, qui court désormais sous le nom CEFC TRSM Racing, ne sera pas en mesure de participer aux 6 heures de Spa-Francorchamps puisque Ginetta, le fournisseur de son châssis, ne l'autorise pas à rouler.

Voilà un début de saison loin d'être idéale pour l'équipe Manor. Alors qu'elle avait mené une préparation solide, l'équipe dirigée par Graeme Lowdon n'a pas été en mesure de prendre la piste à Spa-Francorchamps, mis à part un petit tour d'installation.

La raison de cette non-participation est venue directement de Ginetta, qui fournit les châssis à l'équipe, comme l'a expliqué Lawrence Tomlinson, son président : "Nous nous retrouvons dans une situation où une équipe basée au Royaume-Uni avec d'excellentes compétences, infrastructures et personnels, ainsi que deux voitures LMP1 récentes et qui a payé entièrement ses droits d'inscription pour la saison 2018/2019 de WEC, y compris pour les 24 heures du Mans en 2018 et 2019, n'est pas en mesure de courir simplement par manque de fonds."

La cause de ce problème de trésorerie vient du non-versement des sommes promises par TRS, le sponsor chinois qui a donné en partie son nom à l'équipe. Les dirigeants de cette entreprise privée se sont fixés comme objectif de promouvoir les sports automobiles en Chine. Elle sert donc d'intermédiaires entre des entreprises souhaitant s'exposer sur la scène internationale et des équipes à la recherche de nouveaux partenaires. C'est ainsi que CEFC, un géant de l'énergie et la finance aux 30 000 employés de par le monde, a fait son apparition en tant que sponsor principal de Manor pour cette nouvelle saison. 

Ginetta se veut confiant qu'une solution pourra être trouvée d'ici les 24 heures du Mans, qui se dérouleront le mois prochain.

Manor ne pourra pas défendre ses chances à Spa

Manor ne pourra pas défendre ses chances à Spa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article