Haas vend ses machines à d'autres équipes de F1

Publié le par Matthieu Piccon

Depuis le lancement de son équipe en F1, Gene Haas a pour vocation d'augmenter la visibilité et le chiffre d'affaires de son entreprise de machines-outils. Cela se traduit directement dans le paddock.

L'équation économique choisie par Haas en F1 est de se reposer largement sur les éléments mécaniques de Ferrari afin de bénéficier d'une base technique solide. L'équipe italienne est donc la référence de son client américain. Mais Gene Haas estime que l'écart séparant les deux formations est encore trop important : "Ce n'est pas un secret que nous utilisons beaucoup de pièces de Ferrari. Nous nous en servons comme base de comparaison. Nous devons être à une demi-seconde de Ferrari pour être compétitifs. Nous n'y étions pas l'année dernière. Je dirais que nous étions à une seconde, une seconde et demi plus lents que Ferrari. Grosso modo, nous étions à deux secondes de la pole. Nous devons trouver une seconde si nous voulons être vraiment compétitifs."

Cette stratégie a permis à Haas de faire bonne figure, en marquant régulièrement au cours de ses deux premières saisons en F1, ce qui l'a nettement distinguée de ses prédécesseurs qui avaient fait leur arrivée au cours des années 2010.

La présence dans les sports automobiles, que ce soit en Nascar aux Etats-Unis ou en F1, a deux objectifs principaux : augmenter la notoriété de sa marque de machines-outils et démontrer la qualité de ses produits. Les Grand Prix de F1 sont ainsi un très bon moyen de se distinguer de ses concurrents en créant une relation spéciale avec ses clients : "Nous faisons venir des clients sur les courses et cela fonctionne très bien, surtout en F1. Il est quasiment impossible d'entrer dans les stands sans connaitre une équipe. Nous faisons donc venir de nombreux clients spéciaux seulement sur ces pistes. Cela nous rend différents et cela a un impact direct sur la perception qu'ont les gens de nous."

SI les ventes tirées de la venue de ces clients sur les circuits de F1 sont certainement augmentées, la présence dans le paddock permet également de nouer des discussions avec d'autres clients, à savoir les concurrents directs de l'équipe. En effet, ceux-ci peuvent se montrer intéresser d'acquérir les machines-outils développées par Haas, indispensables dans le processus de fabrication des voitures : "Cela nous a apporté de bonnes opportunités de B2B (NDLR : business to business, soit des relations commerciales entre entreprises). Nous le faisons beaucoup en Nascar, où beaucoup d'équipes concurrentes utilisent les machines d'Haas Automation. Nous avons également eu des équipes de F1 qui nous ont demandé comment acquérir des machines à nous. Si nous n'étions pas là, cela n'aurait probablement pas eu lieu."

Par ailleurs, Haas a été la première équipe à dévoiler sa monoplace 2018. Sans surprise, il n'y a que le logo de Jack & Jones, qui a fait son arrivée sur l'aileron arrière. Outre les entreprises de Gene Haas, Haas CNC et Windshear, on ne retrouve ainsi que Richard Mille et Alpinestars, qui étaient présents l'an dernier.

La VF-18 est la première monoplace 2018 à être dévoilée
La VF-18 est la première monoplace 2018 à être dévoilée
La VF-18 est la première monoplace 2018 à être dévoilée
La VF-18 est la première monoplace 2018 à être dévoilée
La VF-18 est la première monoplace 2018 à être dévoilée

La VF-18 est la première monoplace 2018 à être dévoilée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article