Alfa Romeo fait son retour comme sponsor-titre de Sauber

Publié le par Matthieu Piccon

Sauber va disposer d'un nouveau sponsor-titre en 2018 puisque le groupe Fiat Chrysler Automobiles a décidé de promouvoir une autre de ses marques, Alfa Romeo, à travers l'équipe suisse.

Depuis plusieurs années, Sergio Marchionne, le PDG du groupe FCA, a pour ambition de mettre en avant la marque Alfa Romeo, dont il veut faire l'égal de Mercedes, Audi ou BMW. Cette publicité s'est traduite dans un premier temps par une présence du logo et du nom de la marque sur le capot moteur des monoplaces de la Scuderia.

Mais cela va passer à tout autre niveau l'an prochain puisque la marque devient le sponsor-titre de l'équipe Sauber, qui sera désormais connue sous le nom d'Alfa Romeo Sauber F1 Team. La marque avait quitté la discipline par la petite porte en 1987, à la suite de performances catastrophiques avec l'équipe nommée Osella, à qui elle fournissait ses moteurs. Pourtant, son passé a été prestigieux puisqu'elle a été en mesure de remporter deux titres Pilotes, grâce à Giuseppe Farina (1950) et Juan-Manuel Fangio (1951).

Cette association ne sera pas exclusivement commerciale mais également technique puisque des ingénieurs de la marque seront également mis à contribution dans le développement technique des monoplaces d'Hinwil, comme l'a commenté Sergio Marchionne : "La marque va profiter de l'échange de technologies et de savoir-faire stratégique avec l'expérience indiscutable d'un partenaire comme Sauber. Les ingénieurs et techniciens d'Alfa Romeo, qui ont déjà démontré leurs compétences avec les derniers modèles lancés, Giulia et Stelvio, vont pouvoir mettre leur expérience à disposition de Sauber."

En pratique, cela signifie surtout que l'implication de Ferrari, dont Sergio Marchionne est également président, sera beaucoup plus importante qu'aujourd'hui. La première étape sera d'intégrer la version 2018 du moteur Ferrari et non plus celle de la saison précédente, comme cela pouvait être le cas cette année. Le schéma se rapproche donc de l'accord passé entre Aston Martin et Red Bull pour la saison prochaine.

Cela va également permettre à la Scuderia de placer au moins un de ses protégés dans un baquet de Sauber. Il est ainsi quasiment acté que Charles Leclerc, tout juste sacré en F2, devienne titulaire, après avoir réalisé plusieurs séances d'essais pour le compte de l'équipe suisse.

La question reste donc désormais de savoir si Antonio Giovinazzi, également soutenu par les Rouges se verra offrir la possibilité d'être titularisé sur la saison entière, après avoir fait plusieurs piges pour remplacer un Pascal Wehrlein blessé en début de saison. Pour Alfa Romeo, avoir un pilote italien dans une de ses voitures serait ainsi un bel argument de communication. Mais Marcus Ericsson, très proche des nouveaux propriétaires de l'équipe, n'a pas encore dit son dernier mot et tentera de vivre une quatrième saison consécutive au sein de Sauber.

En tout cas, ce partenariat, qui va sans doute faire progresser l'équipe dans la hiérarchie, rajoute donc encore davantage de pression sur Honda et Toro Rosso alors que Frédéric Vasseur a renoncé à un accord avec le constructeur japonais afin de maximiser son association avec Ferrari.

Les couleurs de Sauber devraient être bien différentes en 2018

Les couleurs de Sauber devraient être bien différentes en 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article