Spa, une autre épreuve à domicile pour Haas

Publié le par Matthieu Piccon

La Belgique est également une épreuve importante pour Gene Haas puisque le Plat Pays héberge le siège européen de son entreprise de machines-outils, Haas Automation.

Haas présente un profil atypique dans le paddock. En effet, si l'équipe dispose d'un site de développement en Caroline du Nord, elle dispose également d'une base opérationnelle au Royaume-Uni tout en ayant noué des partenariats techniques importants avec Ferrari et Dallara, situés en Italie.

Mais c'est peut-être en Belgique que le lien entre Haas F1 Team et Haas Automation est le plus fort puisque le siège européen de l'entreprise est situé dans la banlieue de Bruxelles. Si Gene Haas a décidé d'investir en F1, c'est précisément pour renforcer son entreprise sur le Vieux Continent, après avoir obtenu une place de leader sur le marché nord américain. Il nous a ainsi confié en exclusivité les retombées que son investissement ont eu sur son activité principale : "C'est très, très positif. Etre en F1 nous a permis de parler avec des personnes auxquelles nous n'avions jamais accès auparavant. Ca nous a vraiment fait changer de catégorie."

L'homme d'affaires américain se déplace sur un certain nombre de courses tant pour la F1 que pour la Nascar. Néanmoins, la majeure partie de son temps reste consacré à Haas Automation et il ne manque pas de souligner les synergies qu'il peut exister entre la course automobile et ses machines-outils : "La majorité de mon temps est dédiée aux machines-outils mais, même quand je suis sur un circuit, j'apprends beaucoup sur quels types de machines-outils je devrais développer pour l'avenir car il y a tellement de pièces de voitures de courses qui sont fabriquées sur des machines-outils. De plus en plus, les pièces qui vont sur une F1 sont proches de celles d'une industrie comme l'aéronautique, qui est une industrie très importante pour nous."

Depuis son lancement, les monoplaces de l'équipe arborent principalement des stickers du nom des entreprises de Gene Haas. Le modèle économique de l'équipe repose principalement sur les revenus tirés de la FOM, à travers la répartition des bénéfices de la F1 : "Nous n'avons pas désespérément besoin de sponsors." Cependant, l'homme d'affaires est ouvert à l'arrivée de sponsors extérieurs mais n'est pas prêt à dévaloriser son image de marques : "Je suis là avant tout pour promouvoir la marque Haas. C'est un actif, je n'entends pas l'offrir pour rien. Mon objectif, c'est que les gens se disent que c'est la voiture Haas, pas la voiture Haas-XXX."

De nombreux invités et employés de la marque se masseront donc dans les tribunes de Spa-Francorchamps pendant tout le week-end.

Gene Haas garde un oeil vigilant sur son investissement

Gene Haas garde un oeil vigilant sur son investissement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article