Silverstone, un circuit à part dans la carrière d'Esteban Ocon

Publié le par Matthieu Piccon

En un an, Esteban Ocon est passé de pilote-réserve de Renault et Mercedes à titulaire qui se bat pour les gros points à chaque course. Les essais de Silverstone se sont ainsi révélés déterminants pour sa carrière.

Silverstone est l'épreuve à domicile de Sahara Force India puisque l'équipe est basée juste à côté du circuit britannique. Cela présente des avantages certains, comme nous l'explique Esteban Ocon dans le paddock : "C'est super. L'usine est juste à côté, on y retourne donc souvent. L'organisation est différente. Ici on est dans le motorhome, en gros c'est du camping au bord de la piste. On peut apporter des pièces beaucoup plus rapidement, les mécanos attendent vraiment jusqu'au dernier moment au cas où une pièce arrive avant le couvre-feu."

L'équipe n'est ainsi pas restée inactive puisqu'elle continue à apporter son lot d'améliorations pour consolider sa quatrième place au championnat Constructeurs. Les deux monoplaces de l'équipe seront ainsi pourvues d'un nouvel aileron avant, ce qui peut s'avérer sur un circuit à haute aérodynamique comme Silverstone.

Par contre, évoluer à domicile apporte également son lot de contraintes supplémentaires, à commencer par les événements publics avec des sponsors ou des invités : "Il y a beaucoup de choses qui sont installées sur le parking de Force India, pour de gros événements. C'est difficile de ne pas se disperser car on a moins de temps pour débriefer avec les ingénieurs. Il faut donc être efficace avec son temps."

Mais ces rencontres avec le public et la proximité avec l'ensemble du personnel de l'équipe en font une course unique. L'annonce par Silverstone de la rupture de son contrat au-delà de 2019 est ainsi perçue comme une très mauvaise nouvelle par les pilotes, friant de ses virages à haute vitesse : "Si Silverstone venait à disparaître, ça serait vraiment moche. On ne peut pas voir Silverstone disparaître. C'est une course légendaire. On vient ici depuis des années. On m'a bien parlé d'une course en ville à Londres pour le remplacer mais on perdrait quand même quelque chose" a ainsi commenté le jeune Français.

Celui-ci n'oublie pas non plus que ce circuit a également été la clé de sa venue en F1. En effet, l'été dernier, Mercedes lui avait confié une monoplace pour une journée d'essais estivaux. C'est ce qui a précipité sa titularisation chez Manor, puis chez Sahara Force India cette année : "C'est lors de ces essais que Mercedes s'est rendu compte que je faisais du très bon boulot, que j'étais rapide et constant. Ils ont vraiment réalisé qu'ils avaient un bon pilote sous la main. Ce test a vraiment aidé. J'avais fait 175 tours dans la journée, je n'ai pas mis une roue dehors. Je me suis concentré comme le jour le plus important de ma carrière et ça a été le tournant."

A l'échelle d'une carrière en F1, un an peut paraître une éternité mais il est bon d'avoir de la mémoire, surtout quand les souvenirs sont bons. Le fait d'évoluer sur un circuit qu'il connait déjà est également un avantage, comme cela avait pu être le cas à Barcelone. Il espère donc que cela l'aidera à devancer son coéquipier, Sergio Perez.

De notre envoyé spécial à Silverstone

Esteban Ocon sera très sollicité pendant le week-end de Silverstone

Esteban Ocon sera très sollicité pendant le week-end de Silverstone

Commenter cet article