Robert Kubica participera aux essais de Budapest avec Renault

Publié le par Matthieu Piccon

Jamais 2 sans 3 : Robert Kubica va participer à une troisième journée d'essais avec Renault. Mais cette fois-ci, il s'agira des essais avec la monoplace 2017, prévue dans la foulée du Grand Prix de Hongrie.

Cette fois-ci, le doute n'est plus permis : Renault travaille bel et bien activement au retour de Robert Kubica en compétition. La preuve avec l'annonce faite aujourd'hui que le Polonais allait prendre le volant de la RS17 le 2 août prochain, lors de la seconde journée d'essais collectifs.

C'est donc une nouvelle étape significative qui va être franchie puisque les deux premières séances avait eu lieu sur une monoplace âgée et loin des standards actuels. Lors de cette séance, il sera en confrontation directe avec ses homologues. De plus, il sera sur un circuit sur lequel l'équipe aura recueilli énormément de données pendant le week-end de course, comme l'a expliqué Cyril Abiteboul, le directeur de l'équipe : "Les deux premières journées ont été très riches d'enseignements pour Robert mais aussi pour nous. Cette séance sur le circuit de Budapest avec la RS17 nous permettra, à lui comme à nous, d'avoir des informations plus précises avec une voiture actuelle et dans des conditions représentatives. A l'issue de ces essais nous analyserons avec précision les données pour déterminer dans quelle mesure il serait possible pour Robert de revenir en compétition dans les années qui viennent."

La menace est donc on ne peut plus claire pour Jolyon Palmer, clairement sur la sellette, à cause de résultats jugés insuffisants par l'équipe. Ainsi à Silverstone, Cyril Abiteboul nous avait répondu sur le sujet, sans chercher à trop accabler son pilote mais en ne masquant pas ses difficultés : "C'est une combinaison de choses. Je ne peux isoler les éléments. C'est vrai qu'avec deux fois 18 points (NDLR : le total de Nico Hülkenberg avant l'épreuve de Silverstone), nous serions peut être dans une situation différente au championnat. Mais Jo a eu plusieurs problèmes de fiabilité, dès cet hiver et lors des premières courses, où nous étions un peu plus compétitifs qu'actuellement. Cela a érodé sa confiance en lui-même et dans le package que nous essayons de reconstruire."

Mais la conclusion était tout de même sans appel : "C'est un ensemble de choses mais, ce que je peux dire, c'est que la huitième place n'est pas du tout en ligne avec nos objectifs et attentes. Des actions doivent donc être prises pour assurer un changement rapide." Le moins que l'on puisse dire est qu'il est loin d'être certain de revoir le Britannique après la pause estivale, surtout si les temps de Robert Kubica se révélait très bons...

Les choses s'accélèrent pour Robert Kubica

Les choses s'accélèrent pour Robert Kubica

Commenter cet article