La F1 veut investir dans le marketing en Chine avec Lagardère

Publié le par Matthieu Piccon

La Chine reste un marché majeur où la F1 veut se développer. Elle vient donc de nouer un partenariat avec Lagardère afin de proposer du contenu marketing dédié à l'Empire du Milieu.

Officiellement, la Chine n'a plus de contrat avec la F1 puisque le contrat en vigueur a expiré avec l'édition 2017. Mais le marché chinois est bien trop important pour que la F1 se permette de le quitter.

Si aucune prolongation n'a encore été annoncée, la décision de Liberty Media de nouer un partenariat avec l'agence Lagardère Sports pour ce marché est un signe qui ne trompe pas, comme le montre les déclarations de Sean Bratches, le directeur général de la F1 : "Dans toute la région, les fans de Formule 1 ont prouvé qui'ils font partie des plus passionnés, avec 8,8 millions de personnes qui ont assisté à un week-end de course depuis 2004. Nous voulons construire là-dessus et développer notre marque à travers des expériences de divertissement en direct uniques afin de rapprocher les fans de l'action."

Ce chiffre de 8,8 millions de spectateurs est toutefois à prendre avec des pincettes puisqu'il s'agit de l'audience cumulée des courses en Chine mais également en Malaisie, au Japon et à Singapour.

Mais l'essentiel est ailleurs puisque l'important est la nouvelle dynamique mise en place par les nouveaux dirigeants. Ils vont donc s'appuyer sur des spécialistes de la promotion en Chine, comme l'explique Andrew Georgiou, le PDG de Lagardère Sports and Entertainment : "Les fans de sports dans le pays ainsi que les plateformes médiatiques et les sponsors ont soif de sports premium, local et en direct, enrichis par du contenu digital de qualité et de fortes interactions avec les fans. A travers ce nouveau partenariat, nous allons travailler avec la Formule 1 pour développer du contenu local premium pour le marché chinois afin que le sport interagisse davantage avec les fans et devienne une part intégrante de la culture sportive chinoise."

Il sera intéressant de voir quelles seront les déclinaisons et s'il sera prévu de l'étendre au reste des pays.

La F1 veut se rapprocher du public chinois

La F1 veut se rapprocher du public chinois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article