La F1 s'associe avec Snapchat

Publié le par Matthieu Piccon

La F1 confirme sa volonté d'investir massivement dans les médias sociaux. Elle vient ainsi de nouer un partenariat privilégié avec Snapchat pour utiliser le contenu généré par les fans présents sur les Grand Prix.

Que l'époque où les équipes n'avaient pas le droit de publier de vidéos sur les réseaux sociaux parait désormais lointaine. Le changement d'actionnaires a entraîné une libéralisation importante à ce niveau dès les essais hivernaux et la tendance s'est confirmée depuis le début de la saison.

De plus, la F1 a désormais une importante présence sur les réseaux sociaux, avec de nombreuses interventions tout au long des week-ends de course mais également entre deux courses afin d'alimenter la discussion et de rester sur le radar.

Une nouvelle étape a été franchie avec l'annonce d'un partenariat avec Snapchat, l'un des réseaux sociaux préférées des jeunes générations. La F1 va donc désormais s'intégrer dans le programme "Our Stories" du réseau social, qui prévoit d'agréger les photos et vidéos prises par les fans lors d'un même événement afin de donner une vision moins formatée des différents événements.

Il est ainsi intéressant de noter que si l'accord n'a pas été conclu plus tôt, c'est que l'ancienne direction n'était pas intéressée, comme on peut le lire entre les lignes de la déclaration de Ben Schwerin, le vice-président en charge des partenariats de Snapchat : "Nous voulons travailler avec les organisations sportives les plus importantes au monde, qui sont adorées par notre communauté mondiale de fans très engagés. Cela fait longtemps que nous souhaitons travailler avec la Formule 1. Notre but est simple : nous voulons que ce soit plus amusant d'être peu importe où vous êtes et Snapchat offre des moyens uniques et créatifs de le vivre avec leurs amis proches."

On peut ainsi noter que la F1 n'a ici qu'un an de retard sur la Nascar, qui avait noué ce type d'accord l'an dernier. Par contre, le partenariat ne sera actif que lors des courses les plus populaires, à savoir Singapour, le Japon, les Etats-Unis, le Mexique, le Brésil et Abu Dhabi afin de générer le maximum de contenus.

De notre envoyé spécial à Silverstone

La F1 veut s'appuyer sur le contenu créé par les fans

La F1 veut s'appuyer sur le contenu créé par les fans

Commenter cet article