Sauber va utiliser la technologie d'impression 3D d'Additive Industries

Publié le par Matthieu Piccon

Sauber cherche à se développer dans de nouveaux secteurs d'activité. Elle va donc utiliser les technologies d'impression 3D en métal développée par Additive Industries pour augmenter son champs d'action.

Depuis plusieurs années, McLaren et Williams sont devenus bien plus que des écuries de F1 et ont lancé leur propre filiale dédiée à l'utilisation des technologies mises en place en F1 dans d'autres domaines d'activité.

Sauber suit la même voie afin d'augmenter son chiffre d'affaires, qui peut ainsi être réutilisé pour financer le développement de ses monoplaces de F1. Si depuis de nombreuses années, l'équipe suisse maîtrise la technologie d'impression 3D avec du plastique, ce n'est pas encore le cas de celle avec des métaux.

Or c'est précisément la technologie utilisée par l'entreprise néerlandaise Additive Industries. Celle-ci devient donc un partenaire technologique de l'équipe, comme l'explique Monisha Kaltenborn, le PDG de l'équipe : "Etant donné que cette technologie innovante de production n'en est encore qu'au tout début d'industrialisation, c'est le moment idéal pour nous de nous attaquer à ce challenge avec notre nouveau partenaire. Ce faisant, nous allons pouvoir développer le savoir-faire nécessaire dans ce domaine."

Cette technologie permet ainsi de raccourcir les temps de développement entre le développement sur ordinateur et la mise en production. Pour une industrie avec des délais très faibles, c'est un gain de temps précieux, qui peut faire la différence sur la piste.

Sauber cherche des compléments de revenus

Sauber cherche des compléments de revenus

Commenter cet article