Vettel : « Nous aurions pu gagner toutes les courses »

Publié le par Matthieu Piccon

Sebastian Vettel arrive à Monaco en pleine confiance et en tête du championnat du monde. Il est très satisfait de son début de saison, où il estime que Ferrari aurait pu remporter l’ensemble des courses.

Le début de saison de Ferrari est à analyser selon la théorie du verre à moitié vide ou à moitié plein. Du côté positif, Sebastian Vettel a été en mesure de remporter deux victoires, ce qui contraste nettement par rapport à la saison 2016, où il n’avait jamais entendu l’hymne allemand célébrer une de ses victoires. Ses cinq podiums en autant de courses lui permettent ainsi d’occuper la tête du championnat, ce qui ne lui était plus arrivé depuis l’époque Red Bull.

Mais du côté du verre à moitié vide, il a dû s’incliner trois fois face aux pilotes Mercedes, malgré avoir réussi la pole position en Russie ou avoir été en tête la majeure partie de la course à Barcelone.

Le pilote de la Scuderia semble largement soutenir la première puisqu’il s’estime très satisfait de son début de saison : « Evidemment, nous ne sommes jamais contents quand nous sommes battus mais nous aurions pu gagner toutes les courses jusqu’à présent. Nous avons toujours été à la lutte le dimanche, ce qui est le plus important. Je ne suis donc pas inquiet, c’est une longue saison. »

Sur un circuit où la confiance est essentielle, l’Allemand n’en manque pas et ne masque pas non plus son ambition pour ce week-end : « Oui, la pole est possible. Ici il s’agit d’avoir confiance dans votre voiture et nous avons les outils à notre disposition pour être performants. » Interrogé sur l’importance de la largeur plus importante des voitures dans les rues de Monte-Carlo, il ne semblait pas y prêter plus d’importance que cela. Il rejoignait ainsi ses différents concurrents interrogés sur le sujet depuis le début du week-end, à commencer son coéquipier, Kimi Raikkonen.

Dans son style habituel, le Finlandais a fait part de ses sentiments ambivalents vis-à-vis de l’épreuve de ce week-end : « Ce n’est pas l’endroit le plus agréable pour travailler car il y a plein de monde, pas beaucoup d’espace pour travailler. Mais j’aime bien le circuit, ne vous y trompez pas. Mais si la voiture ne fonctionne pas, cela peut être un très long week-end… »

Espérons pour les Rouges que ce ne sera pas le cas.

De notre envoyé spécial à Monaco

Sebastian Vettel estime qu'il aurait pu battre Mercedes à toutes les courses

Sebastian Vettel estime qu'il aurait pu battre Mercedes à toutes les courses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article