Liberty Media vend pour 400 millions de dollars d'actions de la F1

Publié le par Matthieu Piccon

Afin de rembourser une partie de sa dette, Liberty Media a décidé de céder pour 400 millions de dollars d'actions de la F1. Les autres actionnaires ont également décidé de vendre une partie de leur capital.

Si Liberty Media est devenu l'actionnaire de référence de la F1, le groupe n'en reste pas moins côté à la Bourse de New York, ce qui permet une cession plus aisée des actions détenues.

Ainsi le groupe américain a fait savoir qu'il allait céder pour 400 millions de dollars d'actions de la F1. Il ne sera pas seul dans cette cession puisque cette cession sera accompagnée d'une autre cession de 775 millions de dollars en actions provenant des autres actionnaires du sport.

Liberty Media a décidé d'effectuer cette vente afin de rembourser une partie de la dette. Cela semble une priorité depuis le rachat de la discipline en septembre dernier. Il y a trois mois, Liberty Media avait ainsi annoncé qu'il entendait refinancer sa dette, qui atteint trois milliards de dollars. A l'époque, un premier remboursement partiel de 300 millions de dollars avait déjà été effectué. Au total, c'est donc près de 700 millions de dollars qui auront été remboursés en seulement trois mois alors que Liberty Media n'a pas encore commencé à recevoir les dividendes de son investissement.

Les autres actionnaires, en tête desquels CVC Capital, ont eux fait savoir qu'ils comptaient simplement encaisser les fruits de cette cession, qui conduit mathématiquement à une dilution de leur part dans le capital. Selon les informations de Joe Saward, le fonds d'investissement passerait ainsi de 14,4% à seulement 8%. De même, la part détenue en direct par Bernie Ecclestone atteindrait désormais moins d'1%. Au total, les actionnaires minoritaires conserveraient seulement 22% du capital.

Le capital flottant de la F1 va augmenter

Le capital flottant de la F1 va augmenter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article