Haas repasse chez Brembo à Barcelone

Publié le par Matthieu Piccon

La saga des freins d'Haas se poursuit puisque l'équipe américaine a décidé de réutiliser les freins de Brembo, après des tentatives avec ceux de Carbone Industrie. La décision finale n'est cependant pas encore prise.

Depuis la naissance de l'équipe, Haas souffre d'un problème qui semble incurable au niveau de ses freins. Ainsi une bonne partie de ses essais hivernaux a été dédiée à l'analyse de ce problème.

Depuis le début de la saison, de nombreux allers-retours ont eu lieu sur la question. Les deux monoplaces étaient ainsi équipées de freins Brembo pour le début de saison. Néanmoins, à Bahreïn, il a été décidé de faire un essai avec les produits de Carbone Industrie. Une seconde tentative a eu lieu à Sotchi, pour finalement renoncer à les monter pour la course.

Günther Steiner, le directeur de l'équipe, est ainsi revenu sur ce sujet, en expliquant pourquoi la décision avait été prise de ne finalement pas courir avec les freins français en Russie : "Nous avons commencé avec les freins CI à Sotchi. Nous n'arrivions pas à suffisamment les refroidir. Si vous n'arrivez pas à les refroidir, vous surchauffez le frein en tant que tel et la pédale devient molle. De plus, l'usure est très importante. Nous l'avons analysé pour voir si nous pouvions aller au bout de la course comme ça. Nous avons réalisé que ce n'était pas le cas. Nous avons donc pris la décision de revenir aux Brembo."

Il est également intéressant de noter que ce sujet est une belle illustration des jeux de pouvoir qu'il peut y avoir dans une équipe, notamment entre les deux pilotes. On peut ainsi voir que c'est la voix de Romain Grosjean, titulaire depuis les débuts de l'équipe, qui semble privilégiée sur le sujet : "Romain était assez content de la dernière version de Brembo. Il a dit qu'il était à l'aise avec. Kevin a préféré celle de CI car elle a plus de mordant. Il avait un meilleur feeling avec les freins de CI. Maintenant nous devons faire fonctionner les CI correctement et voir où nous en sommes avant de prendre la décision finale."

A l'instar des difficultés de McLaren avec son moteur Honda, Haas est ici freiné dans son développement par l'impossibilité de faire des essais entre les courses. Hors aucune simulation informatique ne remplace encore la réalité de la piste : "Tout le monde doit comprendre que c'est un système de freinage très sophistiqué. Lorsque vous changez, vous rencontrez des problèmes auxquels vous ne vous attendiez pas. Sans essais pendant la saison, vous devez le faire en EL1 et EL2. Vous devez toujours attendre deux semaines pour faire quelque chose. Vous ne pouvez donc jamais faire un essai dédié et faire des modifications dans la foulée. Vous devez toujours l'incorporer d'une manière ou l'autre. Cela compromet donc vos essais. C'est pourquoi cela prend si longtemps."

La décision a donc été prise d'effectuer la course de Barcelone avec les freins Brembo et de réserver une nouvelle tentative de course avec des Carbone Industrie à une autre course.

Les freins sont toujours au coeur des préoccupations d'Haas

Les freins sont toujours au coeur des préoccupations d'Haas

Commenter cet article