Fernando Alonso prêt à quitter McLaren et la F1 en 2018

Publié le par Matthieu Piccon

Fernando Alonso sait qu'il est l'une des pièces maitresses du marché des transferts en F1. Il attendra donc bien après l'été pour prendre sa décision quant à son avenir, que ce soit chez McLaren ou ailleurs.

L'attention du moment est clairement autour de Fernando Alonso depuis qu'il a décidé de renoncer au Grand Prix de Monaco au profit des 500 miles d'Indianapolis. Mais une telle entorse à sa saison ne peut que renforcer les interrogations autour de son avenir, tant en F1 que chez McLaren.

Lorsqu'il a annoncé sa participation à la course américaine, il n'a pas fait mystère de sa volonté de viser la Triple Couronne, à savoir remporter le Grand Prix monégasque, la course sur ovale la plus célèbre du monde et les 24 heures du Mans, ce qui ne peut qu'interroger sur sa volonté de poursuivre en F1.

Interrogé sur le sujet dans le paddock de Barcelone, le régional de l'étape a clairement indiqué que la discipline restait sa priorité : "Je vais devoir y penser un peu après l'été car c'est actuellement assez chargé avec l'Indy 500. Ce n'est pas le moment d'y penser avant l'été. Vers septembre ou octobre, je vais devoir envisager ce que je vais faire l'année prochaine. Voir s'il est temps de trouver de nouveaux challenges en dehors de la Formule 1 ou s'il reste une chance de gagner le championnat en Formule 1, ce qui est mon principal objectif. Je suis ouvert à tout."

S'il se déclare beaucoup plus satisfait du comportement des F1 version 2017 avec une emphase supérieure sur le pilote, il n'entend cependant rester dans la discipline que s'il a l'opportunité de se battre aux avants-postes et non pour simplement faire de la figuration, voire devoir abandonner dès le tour de formation, comme à Sotchi.

Il en profite donc pour mettre la pression sur McLaren alors que son contrat arrive à expiration à la fin de l'année. Il ne restera à Woking qu'à l'unique condition que la performance et la fiabilité du moteur Honda sont en net progrès : "Maintenant que je n'ai plus d'obligations par rapport à McLaren... Je suis heureux avec l'équipe mais nous ne gagnons pas. Donc si d'ici septembre ou octobre, nous sommes clairement en position qu'il y ait une chance de gagner en 2018, je serai ravi de rester avec l'équipe. Si ce n'est pas le cas, je serai ravi de parler avec tout le monde."

Le message à destination de ses employeurs actuels est donc on ne peut plus clair. C'est avec cette possibilité en tête de faire venir un pilote d'un tel calibre que Mercedes n'a pas proposé à Valtteri Bottas un contrat de plus d'un an. Le marché des transferts risque d'être d'autant plus ouvert que les contrats des deux pilotes Ferrari arrivent également à expiration en 2017. Un pilote comme Sebastian Vettel est également ici avec comme seul objectif de trôner sur la plus haute marche du podium, comme ne le sait que trop bien l'équipe italienne.

Fernando Alonso sera-t-il encore dans le baquet McLaren la saison prochaine ?

Fernando Alonso sera-t-il encore dans le baquet McLaren la saison prochaine ?

Publié dans Fernando Alonso, McLaren

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article