Sao Paulo cherche à vendre son circuit d'Interlagos

Publié le par Matthieu Piccon

Théâtre du Grand Prix du Brésil depuis 1990, Interlagos devrait être mis en vente par la municipalité de Sao Paulo, qui cherche à restructurer ses finances exsangues.

Interlagos bénéficie d'une certaine visibilité quant à sa présence en F1 puisqu'il a signé en 2013 une extension de son contrat jusqu'en 2020. Cela doit lui permettre de réaliser un massif plan d'améliorations de ses infrastructures, loin des standards imposés par les nouveaux circuits.

Le maire de Sao Paulo, Joao Doria, a néanmoins fait savoir à Reuters qu'il comptait mettre en vente le circuit de la ville afin que les investissements puissent être réalisés par le secteur privé et non par la municipalité : "La privatisation du circuit est la garantie de conserver la Formule Un. Je sais que la Formule Un est importante mais elle l'est avec de l'argent privé, par public. C'est parfaitement possible de continuer à la faire venir avec de l'argent privé sur une piste privée."

Afin de rendre la mariée encore plus belle, l'entrepreneur devenu politique souhaite laisser la possibilité de mettre un programme de développement immobilier autour du circuit, avec notamment la construction d'un hôtel, d'un ensemble d'appartements de luxe mais surtout d'un musée à la gloire de la légende locale, Ayrton Senna : "Nous allons probablement avoir trois immeubles : un d'usage mixte ou entièrement dédié à un hôtel et deux immeubles d'appartements de luxe."

Ce plan d'investissements prévoit donc également la relocalisation des personnes aux revenus modestes qui ont construit leurs habitations à proximité immédiate du circuit. Si le maire a refusé de dévoiler combien il espérait retirer de ses ventes, il espère attirer des investisseurs étrangers : "J'ai l'impression que les fonds internationaux vont y prendre part. Je n'ai aucun doute que nous allons vendre Interlagos et que nous allons bien le vendre."

Parmi les investisseurs internationaux mentionnés, on retrouve un nom bien connu dans le paddock : Bernie Ecclestone. En effet, le maire a indiqué qu'il avait discuté du processus de vente avec l'ancien homme fort de la F1. Celui-ci n'a ni confirmé, ni infirmé l'information.

Mais il a également renvoyé la balle vers les nouveaux propriétaires de la F1, Liberty Media, qui pourraient être intéressés pour racheter un ou plusieurs circuits. On retrouverait là la stratégie adoptée par la famille France, qui détient à la fois la Nascar et plusieurs circuits où se disputent les courses, à commencer par le fameux circuit de Daytona, via la structure International Speedway Corporation.

Mais quand on se rappelle que le processus de vente de Silverstone a été mis en place depuis 2011 et qu'une vente n'est toujours pas conclue, on peut se dire que la vente d'Interlagos n'est peut-être pas imminente, malgré les grandes déclarations...

Interlagos devrait changer de main

Interlagos devrait changer de main

Publié dans Circuits, Brésil, Interlagos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article