Le circuit Gilles Villeneuve se dote d'une tribune couverte

Publié le par Matthieu Piccon

Après l'annonce de la prolongation de son contrat, le circuit Gilles Villeneuve a annoncé qu'il allait se doter pour la première fois d'une tribune couverte, au niveau du virage Senna.

Si d'importants travaux sont prévus dans le paddock de Montréal à l'issue de l'édition 2018, le circuit ne manque pas l'occasion d'améliorer son offre à destination du grand public.

Ainsi il a été annoncé aujourd'hui que, pour la première fois de son histoire qui remonte à 1978, le Grand Prix du Canada 2017 se disputerait avec une tribune couverte, comme l'a officialisé François Dumontier, le Président d'Octane le promoteur de l'événement : "Nous sommes fiers et heureux d’offrir aux amateurs cette grande première, une superbe et confortable tribune couverte, un cadeau tout spécial pour célébrer en grand nos 50 ans d’histoire. Au même moment, nous répondons à une demande que nous formulait un grand nombre de spectateurs depuis un certain temps."

Cette nouvelle tribune sera évidemment placée à un endroit stratégique puisqu'elle sera sur la droite de la piste, juste avant les fameux S de Senna, qui ont été le théâtre d'une nouvelle passe d'armes entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg en 2016.

En plus d'offrir une protection en cas de pluie et une vue imparable à un des meilleurs endroits du circuit, cette tribune va également intégrer des sièges confortables pour le confort de ses spectateurs. Mais une telle combinaison ne sera pas bon marché puisqu'il faudra compter 850 dollars canadiens, soit 600 euros pour un passe de trois jours.

A titre de référence, la tribune 12, située de l'autre côté de ce même virage se monnaiera à 395 dollars canadiens, soit 278 euros. En F1, plus encore qu'ailleurs, le confort se paye au prix fort.

Montréal va offrir une nouvelle tribune dans le virage Senna

Montréal va offrir une nouvelle tribune dans le virage Senna

Publié dans Circuits, Canada, Montreal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article