Mercedes veut garder ses options ouvertes pour 2018

Publié le par Matthieu Piccon

Mercedes, mis devant le fait accompli de la retraite de Nico Rosberg, a dû trouver une solution en urgence, qui s'est révélée être Valtteri Bottas. Mais l'équipe n'a pas souhaité se fermer d'options pour 2018. Le contrat du Finlandais ne serait donc que d'un an.

Au cours de l'été, Mercedes pensait avoir sécurisé son duo de pilotes jusqu'à la fin 2018, avec la prolongation de Nico Rosberg, qui permettait d'avoir la même année de fin que celle de Lewis Hamilton.

Mais cette stratégie de moyen terme a volé en éclat début décembre, avec l'annonce-surprise de Nico Rosberg à la suite de l'obtention de son titre mondial. Si cela a évidemment créé une intersaison plus mouvementée que prévue, cela offre d'autres alternatives à l'équipe.

En effet, d'importants contrats arrivent à expiration à la fin de l'année qui arrive, à commencer par ceux de Sebastian Vettel et Fernando Alonso. Or les deux pilotes ne rencontrent aujourd'hui pas le succès espéré dans leurs équipes respectives. Ils pourraient donc être tentés de rejoindre Mercedes, surtout si l'équipe poursuit sa domination sur la discipline. Sergio Marchionne a ainsi déjà déclaré que cela ne servait à rien de parler de l'avenir de l'Allemand à Maranello si sa voiture n'était pas à la hauteur de ses ambitions.

On peut ainsi noter le début d'exaspération d'un pilote comme Carlos Sainz, qui commence à trouver le temps long dans l'anti-chambre de Red Bull, chez Toro Rosso. Dans ce contexte, Mercedes souhaitait évidemment être en mesure de sauter sur l'opportunité de récupérer un pilote de premier ordre. C'est pourquoi le contrat proposé à Valtteri Bottas ne portait que sur une seule saison, avec des options de prolongation en fonction des résultats.

Toto Wolff, le directeur de l'équipe, a ainsi confirmé à demi-mot cette durée non publique auprès du journaliste finlandais Oskari Saari : "En réalité, le marché est très dynamique à l'heure actuelle. L'année prochaine, il y a de nombreuses options ouvertes : de jeunes pilotes, Sebastian, Fernando, Valtteri, beaucoup de pilotes. Il faut donc le comprendre et Valtteri le comprend."

Evidemment, le directeur de Mercedes entend conforter son nouveau pilote en lui renouvelant publiquement sa confiance : "Nous avons une grande confiance en lui et qu'il reste avec nous pendant longtemps. Mais maintenant, on doit voir comment se passe la saison."

Par ailleurs, Toto Wolff a tenu à réaffirmer qu'il avait cessé toute fonction dans le management de la carrière de Valtteri Bottas : "Lorsque j'ai rejoint l'équipe, nous avons été très clairs que jamais un des pilotes avec lequel j'aurais des relations commerciales ne roulent dans une Mercedes, que ce soit en DTM, en GT ou en Formule 1."

Il en a également profité pour remettre à leurs places, les nombreux critiques, dont Damon Hil, qui se sont exprimés sur le sujet dans la foulée de l'annonce de Valtteri Bottas chez Mercedes alors que ce cas de figure avait été envisagé et validé dès 2013.

Valtteri Bottas déjà sur un siège éjectable chez Mercedes ?

Valtteri Bottas déjà sur un siège éjectable chez Mercedes ?

Commenter cet article