Marchionne : "Ca ne sert à rien de parler de l'avenir" de Sebastian Vettel

Publié le par Matthieu Piccon

Le contrat de Sebastian Vettel avec Ferrari arrive à expiration à la fin de la saison prochaine. Mais Sergio Marchionne estime qu'il faut attendre de voir si Ferrari est capable de lui fournir une voiture pour la gagne avant d'entamer les discussions pour une prolongation.

Traditionnellement, Ferrari organise tous les ans un repas de Noël avec la presse afin de célébrer la fin d'année. C'est l'occasion de rêvée de faire passer des messages et cette année n'a pas fait exception.

Ainsi Sergio Marchionne, le président du groupe Fiat Chrysler Automotive, a ainsi tenu à faire savoir que ses deux champions du monde de pilotes ne devaient pas s'attendre à être automatiquement prolongés, à commencer par Sebastian Vettel : "Avec Vettel, cela n'a pas de sens de parler d'une prolongation maintenant. Nous devons d'abord comprendre s'il est à l'aise avec nous en 2017. Nous devons lui donner une voiture capable de gagner. Sinon ça ne sert à rien de parler de l'avenir."

Le message est donc on ne peut plus clair à l'attention du pilote allemand. Mais le dirigeant italien a également fait savoir qu'il attendait de son pilote une attitude beaucoup moins crispée, notamment vers l'extérieur : "Il veut gagner avec nous, nous le savons. Est-ce que nous pouvons lui garantir ça ? En échange, il doit piloter avec plus de mesure, être plus calme, moins agité. Il doit penser à gagner en piste et à battre les autres voitures, pas à se mettre dans des batailles personnelles."

On comprend donc qu'il a très peu goûté les nombreuses sorties à la radio, notamment celles à l'occasion du Grand Prix du Mexique lorsqu'il avait tout simplement insulté Charlie Whitting, le directeur de course. Il avait ensuite été contraint d'adresser une lettre d'excuses formelle afin d'éviter toute sanction lors de l'épreuve suivante.

Sergio Marchionne souligne également que Kimi Raikkonen pourrait également tirer sa révérence à l'issue de la saison 2017 : "Je suis content de la saison de Raikkonen. Il va courir de nouveau en 2017 mais qu'est-ce qu'il se passera après ? Est-ce qu'il voudra prendre sa retraite ou continuer ?"

Le grand patron a donc fait passer ses messages, qui n'auront pas manqué d'être entendus dans les couloirs de Maranello.

L'avenir de Sebastian Vettel s'écrit-il toujours en rouge ?

L'avenir de Sebastian Vettel s'écrit-il toujours en rouge ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article