Manor a trouvé un accord avec un nouvel investisseur

Publié le par Matthieu Piccon

Après deux saisons en tant qu'investisseur de Manor, Stephen Fitzpatrick a été en mesure de nouer un accord avec un nouvel investisseur pour assurer la pérennité de l'équipe.

Stephen Fitzpatrick est arrivé dans le paddock de F1 pendant l'hiver 2014-2015, en tant que sauveur de Marussia alors en dépôt de bilan. Son investissement avait alors permis à l'équipe de se sauver et d'être bien présente lors de la première course de la saison.

Passionné par ce sport depuis de nombreuses années, l'homme d'affaires a alors dû faire face à l'adversité et aux difficultés qu'il y a à faire évoluer une équipe dans un monde aussi compétitif que la F1, comme il le reconnait lui-même : "En arrivant dans ce sport en tant que débutant, ou plutôt en tant que fan de toujours mais nouveau à l'intérieur de ce sport, vous ne réalisez pas forcément de combien  de choses vous avez besoin de bien faire pour faire terminer la course aux deux voitures. J'ai beaucoup appris sur les difficultés de construire une voiture, de la faire courir et de rassembler une équipe. Je dirais donc que je suis plein de respect pour les gens de ce sport, pour les autres équipes, pour les autres directeurs d'équipe."

Alors que l'équipe vient de subir une cruelle désillusion en perdant la dixième place du championnat Constructeurs lors de la course au Brésil, Stephen Fitzpatrick a révélé qu'il était en discussion avec de nouveaux investisseurs depuis plusieurs mois : "Je ne peux pas rentrer dans le détail mais nous avons été en discussion avec plusieurs investisseurs depuis au moins six mois."

En effet, il est bien conscient que la performance en piste est directement proportionnelle à l'investissement consacré au développement de la voiture : "Une des choses qui a toujours été claire pour moi depuis le départ c'est que j'accepte le fait que dans la F1 d'aujourd'hui, l'argent est égal à la performance. Donc j'ai toujours été ouvert à tout ce qui permet d'avoir davantage d'argent dans l'équipe afin d'aider l'équipe à se développer et progresser. Si cela signifie faire venir un nouvel investisseur, même un investisseur majoritaire, je suis heureux de le faire."

Il semblerait que ces discussions de longue haleine parvienne à leur terme puisqu'un accord a été trouvé mais que les derniers détails doivent encore être réglés avant de pouvoir le révéler publiquement : "Nous avons trouvé un accord avec un investisseur et nous sommes encore en train de travailler là-dessus. Je ne peux donc pas rentrer dans le détail."

Si la vente partielle ou totale venait à se confirmer à l'avenir, il serait fort probable que l'équipe conserve tout de même le nom de Manor pour au moins une saison, quitte à intégrer un nouveau nom dans sa dénomination officielle. Cela lui permettrait ainsi de conserver son historique et donc les précieux subsides auxquels elle aura encore droit la saison prochaine.

En tout état de cause, l'équipe arrivera préparée pour les importants changements de réglementation de la saison prochaine puisqu'elle s'y est attelée à partir du moment où elle a marqué des points en juillet dernier : "Depuis l'Autriche, l'équipe a travaillé exclusivement sur le programme 2017. Nous avons donc beaucoup travaillé dessus."

Manor portera-t-elle toujours le même nom la saison prochaine ?

Manor portera-t-elle toujours le même nom la saison prochaine ?

Publié dans Manor, Stephen Fitzpatrick

Commenter cet article