Antonio Giovinazzi devient pilote-réserve de Ferrari

Publié le par Matthieu Piccon

Alors qu'il n'est pas encore fixé pour son programme de compétition de la saison prochaine, Antonio Giovinazzi vient d'être nommé pilote-réserve de Ferrari.

Antonio Giovinazzi a fait une arrivée remarquée en GP2, avec un duel jusqu'à la dernière course avec son coéquipier, Pierre Gasly, pour le titre. S'il s'est finalement incliné pour huit petits points, il a su attirer l'attention des équipes de F1.

C'est donc Ferrari qui est parvenu à le faire signer, ce qui va se traduire par d'importantes séances de simulateur ainsi que par la participation aux séances d'essais réservées aux jeunes pilotes. La nouvelle a été confirmée par Sergio Marchionne, le président de Fiat, lors du traditionnel déjeuner de Noël : "Je peux confirmer qu'en 2017, il sera notre troisième pilote. Nous l'avons pris parce qu'il est un très bon pilote. Mais je suis également ravi qu'il soit également Italien."

Néanmoins, son programme pourrait être bien plus chargé puisqu'il n'est pas encore exclu qu'il fasse son arrivée sur la grille de F1 dès la saison prochaine. En effet, Ferrari semble ouvert à l'idée de prêter son pilote à une de ses équipes-clientes. Ainsi Sauber dispose toujours d'un baquet aux côtés de Marcus Ericsson.

De plus, le jeune Italien dispose de l'important soutien financier de Joganya Ayam, la filiale indonésienne de KFC, qui pourrait ainsi s'offrir une visibilité en F1. La même filiale est également évoquée ces derniers temps comme un possible investisseur chez Manor. Les prochaines semaines pourraient donc s'annoncer intenses.

Ferrari prépare en tout cas l'avenir alors que le contrat de ses deux pilotes-titulaires, Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen, arrive à expiration à la fin de la saison prochaine.

Antonio Giovinazzi a fini vice-champion de GP2

Antonio Giovinazzi a fini vice-champion de GP2

Commenter cet article

Nadine 16/01/2017 12:04

Ces pilotes sortent d’une agence de mannequinat ou quoi ? Ils sont toujours aussi beaux ? En tout cas, leurs femmes ont de quoi être jalouse, ça, c’est sûr ! Hihi