Une grille 2017 chamboulée

Publié le par Matthieu Piccon

Le week-end de Monza aura lancé des changements importants sur le marché des transferts, avec l'annonce du départ de Felipe Massa et de Jenson Button et l'arrivée de Stoffel Vandoorne. Mais il reste encore des zones d'incertitude.

Monza est traditionnellement le lieu des grandes annonces et 2016 n'a pas échappé à la tradition. Cela a commencé dès le jeudi lorsque Felipe Massa a annoncé qu'il prenait sa retraite à l'issue de la saison.

Certains évoquaient alors la possibilité que Jenson Button retourne dans l'équipe de ses débuts pour la dernière partie de sa carrière. Néanmoins, un démenti ferme et définitif est arrivé ce samedi avec l'annonce qu'il devenait ambassadeur de McLaren et que 2017 pourrait n'être qu'une année sabbatique. Cette stratégie permet en tout cas à Stoffel Vandoorne de faire ses débuts en F1 au sein de McLaren.

La place laissée par Felipe Massa reste donc toujours vacante. Le favori de la salle de presse est Lance Stroll, qui est déjà un pilote de développement de l'équipe et qui réalise de belles performances en F3. Il a également et surtout le mérite d'être le fils de Lawrence Stroll, à la fortune considérable.

L'autre sujet de toutes les conversations est Sergio Perez. En effet, si Sahara Force India ne manque pas une occasion de rappeler qu'ils ont un contrat avec leurs deux pilotes, le Mexicain pourrait se laisser tenter par l'aventure Renault afin d'être pilote n°1 chez un constructeur. Mais il n'est pas le seul candidat à une telle place puisque Vallteri Bottas est également intéressé par une telle opportunité. Interrogé par nos soins dans le paddock de Monza, le Finlandais s'est refusé au moindre commentaire sur son avenir.

En fonction des décisions des uns et des autres, Mercedes pourrait également chercher à faire progresser ses deux jeunes protégés, Pascal Wehrlein et Esteban Ocon, qui sont actuellement en formation chez Manor. La tendance actuelle serait de faire venir l'Allemand chez Sahara Force India tandis qu'Esteban Ocon retrouverait Frédéric Vasseur chez Renault. Evidemment, cela ouvrirait deux baquets disponibles chez Manor, qui est en nette progression ces dernières saisons.

Enfin un dernier baquet est en jeu sur cette fin de saison, celui de Daniil Kvyat chez Toro Rosso. En effet, la petite Scuderia a déjà confirmé Carlos Sainz mais le Russe ne semble pas se remettre mentalement de son déclassement en cours de saison de chez Red Bull. Dans le même, Pierre Gasly enchaine les belles performances en GP2. Si le Français venait à remporter le titre, il serait un candidat évident pour obtenir un baquet de titulaire, son objectif affiché.

De notre envoyé spécial à Monza

La photo 2017 devrait être bien différente de cette année

La photo 2017 devrait être bien différente de cette année

Commenter cet article