Stoffel Vandoorne espère être fixé en septembre

Publié le par Matthieu Piccon

Sur la touche cette saison, Stoffel Vandoorne veut être titulaire en F1 en 2017, quitte à abandonner McLaren.

Le Grand Prix de Belgique revet une importante particulière pour Stoffel Vandoorne. Le régional de l'étape est donc naturellement plus sollicité que sur d'autres événements.

Son week-end a ainsi commencé dès le mercredi soir lorsqu'il s'est transformé en chauffeur Uber pour une soirée dans le cadre de la campagne contre l'alcool au volant mise en place par Johnnie Walker, un des sponsors de l'équipe, tout en passant devant l'un des hotels Hilton, autre sponsor de l'équipe.

Mais il n'oublie pas quel est son objecitf pour l'avenir : "Ma priorité, c'est d'être en F1 l'année prochaine. C'est ce que j'ai toujours dit. Le mieux, ça serait de le faire avec McLaren, ça serait la meilleure option. Je crois dans ce projet et que l'équipe sera compétitive dans le passé. J'ai déjà passé quatre belles années avec eux. On a beaucoup investi ensemble pour préparer ma carrière en F1. Le mieux serait donc de franchir le pas avec McLaren."

Il peut aussi compter sur sa prestation lors du week-end de Bahreïn lorsqu'il a remplacé Fernando Alonso au pied levé et est parvenu à marquer un point : "Je pense que ça a eu une influence très positive pour moi. Tout le monde savait que j'avais du talent avec tout ce que j'avais fait dans les championnats avant. Mais là, la F1, c'était le vrai test."

Le plus important pour lui était surtout de ne pas faire d'erreur, avant de chercher à battre son principal rival, son coéquipier : "Je ne voulais pas me comparer à Jenson dès le début de week-end. Je cherchais avant tout à ne pas commettre d'erreur. Je pense que pour des débuts, c'est le plus compliqué. Tous les pilotes sont talentueux et sont capables d'aller vite mais il faut savoir gérer ce qu'il y a côté."

Néanmoins, si McLaren venait de nouveau à lui préférer Jenson Button, le Belge serait prêt à quitter l'équipe de Woking afin de pouvoir atteindre son objectif premier : "Si jamais, pour quelque raison que ce soit, il n'y avait pas d'opportunités pour moi, c'est sûr qu'il y aurait des opportunités ailleurs."

Il estime ainsi qu'un départ de chez Woking serait définitif puisque l'option d'un prêt dans une autre équipe ne lui parait pas envisageable : "Non je ne pense pas qu'une équipe accepte que j'aille là-bas un an ou deux avant que je retourne chez McLaren. Ce n'est pas dans l'intérêt de l'équipe."

L'option principale, outre McLaren, serait certainement Renault, notamment grâce à la proximité qu'il a pu entretenir avec Frédéric Vasseur chez ART Grand Prix : "Oui c'est sûr que je m'entends très bien avec Fred. C'est logique, à la vue des deux super années que j'ai passé avec lui chez ART en GP2. Il connait mes capacités et comment je suis dans l'équipe. C'est normal qu'il soit intéressé de m'avoir dans une de ses voitures."

La décison devrait donc être prise dans les toutes prochaines semaines.

De notre envoyé spécial à Spa-Francorchamps

Stoffel Vandoorne veut à tout prix être en F1 l'année prochaine

Stoffel Vandoorne veut à tout prix être en F1 l'année prochaine

Commenter cet article