Norman Nato à la recherche des points perdus

Publié le par Matthieu Piccon

Norman Nato aborde la dernière partie de saison avec beaucoup d'ambitions, avec toujours le titre GP2 en ligne de mire.

Le début de saison de Norman Nato a commencé de manière idyllique sur le circuit de Barcelone, avec une victoire lors de la première course. Cette très belle performance a failli être rééditée dans les rues de Monaco mais le Cannois a dû se contenter de la seconde place : "Le début de saison s'est vraiment bien passé. Même avant, les essais hivernaux se sont super bien passés."

Malheureusement, les courses suivantes ont été plus compliquées pour le pilote qui dispute sa seconde saison de GP2 : "Il y a eu quelques frustrations dans les courses suivantes puisqu'on manquait un peu de performance, j'ai pu faire quelques petites erreurs aussi. On a perdu des points bêtes, qui nous manquent aujourd'hui."

Il a également été victime de malchance, avec un accrochage lors de la première course d'Hockenheim, où il pouvait légitimement viser un nouveau podium. Lors de la seconde manche allemand, il a tenté de combler son retard mais a de nouveau été victime d'un accrochage, qui l'a contraint de se contenter d'une 18ème place finale.

Mais si Norman Nato a opté de passer chez Racing Engineering, c'est pour viser le titre. Il ne peut donc se contenter de sa sixième place actuelle au championnat : "Sixième, ce n'est pas notre objectif. On est pas si loin de notre objectif mais ce n'est là où on veut être. Mais cette année, le championnat est tellement des montagnes russes que tout peut arriver. Trente points, c'est beaucoup et peu. Donc rien n'est perdu."

Le Français peut ainsi se rassurer en voyant la performance signée par Sergey Sirotkin lors du précédent week-end, qui lui a permis de remonter de sept positions au championnat et même d'en prendre la tête : "On est encore 7-8 à pouvoir viser le championnat, ce qui complique les courses car le gars qui est 7ème ou 6ème comme moi, il peut encore gagner et va donc jouer sa carte à fond. Il peut donc y avoir de grosses batailles en piste, ce qui devrait être un gros show. Maintenant, la clé, ça va être de marquer des points à chaque fois."

Il aborde donc la seconde partie de la saison avec beaucoup d'ambitions, après avoir pu recharger ses batteries au cours de la pause estivale : "Elle a vraiment fait du bien. A la fois pour nous les pilotes mais surtout pour les mécaniciens. Quand on enchaîne un mois de juillet comme nous l'avons eu, tout le monde avait besoin de faire un break. En GP2, nous ne sommes pas habitués à avoir autant de courses rapprochées."

Norman Nato a donc hâte de reprendre les hostilités, notamment sur un circuit comme Spa-Francorchamps et son moment de bravoure dans Eau Rouge.

De notre envoyé spécial à Spa-Francorchamps

Norman Nato garde toutes ses chances pour le titre

Norman Nato garde toutes ses chances pour le titre

Commenter cet article