Nico Rosberg prolonge chez Mercedes jusqu'en 2018

Publié le par Matthieu Piccon

Mercedes a désormais sécurisé son duo de pilotes jusqu'à la fin de la saison 2018 puisque Nico Rosberg vient de signer une prolongation de deux ans de son contrat. Il se terminera donc en même temps que son coéquipier, Lewis Hamilton.

Mieux vaut battre le fer tant qu'il est chaud. Nico Rosberg a donc profité de sa bonne forme depuis le début du championnat pour prolonger son contrat avec son employeur actuel, Mercedes.

En faisant cette annonce juste avant le Grand Prix de Hongrie, Mercedes et Nico Rosberg permettent de se débarrasser de cette question alors que Lewis Hamilton n'est revenu qu'à un petit point du pilote allemand alors qu'il pointait à 43 points après la course de Barcelone. Le pilote pourra désormais pleinement se concentrer sur sa lutte pour l'obtention de son premier titre de champion du monde.

Si Nico Rosberg a obtenu d'avoir la même durée de contrat que son coéquipier, le montant évoqué de son contrat n'est pas du tout le même. En effet, si le Britannique a désormais un salaire de 42 millions de dollars par saison, celui de l'Allemand est estimé à la même valeur mais sur les deux saisons concernées et non une seule.

L'équipe a donc fait le choix de conserver ses deux pilotes, malgré les nombreux incidents entre les deux hommes depuis le début de saison (Espagne, Canada, Autriche). Si Nico Rosberg n'avait pas réellement d'autres alternatives puisqu'il parait difficile d'abandonner la meilleure voiture du plateau, Mercedes ne pouvait se permettre de prendre le risque de laisser partir un possible champion du monde en fin de saison.

Avec ses deux pilotes disposant de la même durée de contrat, la lutte devrait rester tout aussi intense au cours des saisons à venir, surtout qu'un pilote comme Pascal Wehrlein frappe déjà à la porte de la maison-mère.

Toto Wolff et Nico Rosberg ont trouvé un accord pour les deux prochaines saisons

Toto Wolff et Nico Rosberg ont trouvé un accord pour les deux prochaines saisons

Publié dans Mercedes, Nico Rosberg

Commenter cet article