Esteban Ocon ne regrette pas d'être allé en DTM

Publié le par Matthieu Piccon

Même si son début de saison en DTM n'est pas ce à quoi il s'attendait, Esteban Ocon ne regrette pas de s'être engagé dans cette catégorie. Son objectif reste d'être titulaire en F1 la saison prochaine.

Le programme de la saison d'Esteban Ocon est des plus impressionnants : sous contrat Mercedes, il est ainsi engagé en DTM. Mais en plus de ce programme de neuf week-ends de coourse, il est également devenu le pilote-réserve de Renault en F1, ce qui implique qu'il est présent sur les 21 week-ends de course prévus pour cette saison : "Je fais un double programme qui est juste énorme. Il n'y a aucun clash. Donc je suis toujours parti et je n'ai aucun temps pour moi."

Dans ces conditions, lorsqu'ART a été à la recherche d'un pilote pour remplacer Nobuharu Matsushita en GP2 pour ce week-end en Autriche, il y eu des discussions pour que le champion GP3 fasse cette pige. Mais cela aurait fait trop pour la même personne : "Oui, il y a eu des discussions mais ce n'était juste pas possible. A un moment, à vouloir tout faire, on finit par ne rien faire de bien. Donc ce n'était pas possible pour moi de faire ce week-end en GP2. J'ai déjà deux championnats, un troisième ça serait trop."

Son rôle de troisième pilote chez Renault lui permet à la fois d'apprendre le fonctionnement d'une équipe de F1 mais également de donner son point de vue de pilote : "J'ai roulé ici en début de saison. Ca m'a donc permis de tester le nouveau tarmac et de donner des informations que l'équipe n'avait pas avant de faire le tour de piste. Par exemple, comme il n'y a plus de bosses, on peut baisser la voiture. Je donne donc mon point de vue de pilote afin d'aider l'équipe dans ses réglages."

Pour son programme en DTM, le début de saison est quelque peu compliqué, avec des résultats qui tardent à venir. Le jeune Français analyse ses difficultés par le fait qu'il doit faire face à des pilotes qui disputent ce championnat depuis de nombreuses années. Mais également par des problèmes techniques : "J'ai un problème moteur depuis quelques courses. Comme c'est très serré, ça a tout de suite un gros impact. Normalement, ça devrait être réglé pour la prochaine course et on verra ce que ça donne."

Pour autant, il ne regrette pas du tout d'avoir choisi la filière voiture de tourisme plutôt qu'une promotion vers le GP2 : "Non, je ne regrette vraiment pas, même avec les résultats. J'assume complètement mon choix car je pense que j'avais plus à apprendre en allant en DTM, plutôt que d'aller en GP2."

S'il va chercher à élever son niveau de jeu d'ici la fin de la saison, son objectif principal est de pouvoir faire son entrer en F1 la saison prochaine : "Mon objectif c'est clairement d'être en F1 l'année prochaine. S'il y a une opportunité, je sais que je serai prêt. Mais pour l'instant, c'est encore un peu tôt dans la saison pour savoir."

De notre envoyé spécial à Spielberg

Esteban Ocon apporte son oeil extérieur à Renault

Esteban Ocon apporte son oeil extérieur à Renault

Commenter cet article