Eurocare critique l'accord passé entre la F1 et Heineken

Publié le par Matthieu Piccon

L'annonce d'un accord entre la FOM et Heineken ne pouvait que provoquer la colère d'associations luttant contre l'alcoolisme. Ainsi Eurocare a ainsi de nouveau écrit une lettre ouverte à Jean Todt, président de la FIA.

L'ONG basée à Bruxelles était restée silencieuse sur la publicité liée à l'alcool en F1 depuis un an mais l'arrivée d'Heineken dans le paddock de Montréal lui a donné une occasion rêvée de remettre en avant ses idées et sa volonté de faire interdire ce genre de publicité.

Ainsi dans sa missive en direction du Président de la Place de la Concorde, Marianne Skar, la secrétaire générale de l'association, rappelle ainsi les données de ses observations : "La F1 doit se demander si elle veut être un sport automobile ou un événement de marques d'alcools. Lorsque nous avons étudié le Grand Prix de Monaco 2015, nous avons trouvé onze références à des marques d'alcool par minute, ce qui donne une moyenne d'une toutes les cinq secondes."

On peut toutefois noter que l'association évoque aujourd'hui la course de l'an passé alors que, l'an dernier, elle indiquait avoir mené son étude sur l'édition 2014 de cette épreuve. Aurait-elle refait une étude complète ou simplement estimée que les données 2014 pouvaient être réutilisées pour 2015 alors que nous avions déjà soulevé les manquements méthodologiques (étude d'une seule course, au statut commercial particulier) ?

Cela ne l'empêche pas de critiquer le nouvel accord et de nouveau réclamer la même interdiction : "Qu'est ce qui va se passer quand Heineken va arriver en tant que sponsor majeur en plus des autres ? Si le sport et les producteurs d'alcool veulent être perçus comme des industries responsables, ils doivent arrêter cet accord et abandonner le sponsoring d'alcool en F1."

Si les paroles restent les mêmes, les actes (ou leur absence) restent les mêmes puisqu'aucune action concrète n'a été entreprise auprès de la Commission européenne pour aboutir au même sort que la publicité pour le tabac, qui a désormais disparu des écrans.

De plus, l'association se fait beaucoup moins entendre sur le sponsoring d'Heineken de l'Euro 2016 alors que les batailles de rue à Marseille, provoqués par des hooligans éméchés, ont fait la une de tous les journaux pendant le même week-end...

Getty Images / Red Bull Content Pool - Heineken a fait une entrée massive sur les circuits de F1

Getty Images / Red Bull Content Pool - Heineken a fait une entrée massive sur les circuits de F1

Commenter cet article