Shell préfère Ferrari à la publicité sur le bord de piste

Publié le par Matthieu Piccon

Après cinq éditions en tant que sponsor-titre du Grand Prix de Belgique, Shell a décidé de concentrer son investissement en F1 sur son seul partenariat avec Ferrari.

En 2011, Shell avait noué un accord avec la FOM afin d'être visible sur les bas-côtés de plusieurs pistes de la saison. De plus, la marque anglo-néerlandaise avait obtenu le statut de sponsor-titre du Grand Prix de Belgique.

Mais la présence de Shell en F1 est également liée à un partenariat de longue durée avec Ferrari, qui a été prolongé de cinq ans à l'occasion du Grand Prix de Monza de l'année passée. Ce partenariat comprend deux volets distincts : une visibilité importante sur les monoplaces de Maranello ainsi qu'un solide partenariat technique sur les produits fournis à la Scuderia.

C'est sur ce second volet que la major pétrolière a désormais décidé de se concentrer, comme nous l'a confirmé Kai-Uwe Witterstein, le responsable mondial du sponsoring de la marque : "Shell a décidé de ne pas renouveler son accord de publicité sur les côtés de piste avec la Formula One Management ou de prolonger son sponsor-titre du Grand Prix de Belgique. A la place, il a été décidé de se concentrer et de renforcer notre partenariat d'innovation renforcé récemment avec la Scuderia Ferrari. En étant valable jusqu'en 2020, cet accord avec la plus grande équipe de ce sport est la preuve de l'engagement de Shell en Formule 1."

Pour Bernie Ecclestone, c'est également le fait que la multinationale ait prolongée sa présence en F1 qui est le plus important : "La raison est que nous ne sommes pas parvenus à nous mettre d'accord. Je suis heureux qu'ils aient réalloué leur budget à Ferrari. Ils sont toujours engagés avec la famille F1."

Le Grand Prix de Spa-Francorchamps se retrouve donc aujourd'hui sans sponsor-titre. C'est désormais le cas de la majorité des épreuves de la saison puisque seules quelques épreuves disposent d'un accord spécifique : Australie (Rolex), Bahraïn (Gulf Air), Chine et Espagne (Pirelli), Singapour (Singapore Airlines), Malaisie (Petronas) et Abu Dhabi (Etihad).

Shell va recentrer son investissement sur Ferrari

Shell va recentrer son investissement sur Ferrari

Commenter cet article