Pat Fry va conseiller Manor

Publié le par Matthieu Piccon

Manor poursuit sa tradition d'avoir des consultants extérieurs de prestige. Ainsi la petite équipe va recevoir les conseils de Pat Fry.

Depuis sa création, Manor a toujours su jouer la carte des consultants externes pour se renforcer. Ainsi c'est là que Pat Symonds avait remis un pied dans le paddock, à la suite de sa disgrâce engendrée par le crashgate de Singapour. Après son intérim, il avait alors convaincu Williams de le prendre en tant que directeur technique.

De même, Bob Bell, qui avait quitté Mercedes à la fin de la saison 2014, avait passé quelques mois chez Manor cet été, avant de prendre le chemin d'Enstone, à la tête du département technique de Renault.

La semaine dernière, Manor avait réalisé une belle opération en s'attachant les services de l'aérodynamicien Nikolas Tombazis, qui avait les frais de la réorganisation chez Ferrari. Le Grec retrouvera donc un de ses anciens chefs puisque Pat Fry avait dû quitter Maranello lors de la même campagne de changements.

Le Britannique prendra également le statut de consultant et non de salarié à temps plein. Dave Ryan, le nouveau directeur de la compétition de Manor, ne pouvait donc que se réjouir d'une telle arrivée, ce qui ne peut le renforcer alors que l'équipe va disposer du recherché moteur Mercedes : "Nous avons beaucoup de chances d'avoir Pat pour nous aider à nous lancer avec notre nouveau package technique. Le but est d'apporter de la performance à la voiture à partir des essais de Barcelone et de la traduire sur la piste à Melbourne, afin de nous assurer que nous prenions le meilleur départ possible en 2016 et d'avoir une bonne base de développement pour la première partie de la saison."

On peut donc estimer que cette mission ne sera que de courte durée, avant que l'ancien employé Benetton, McLaren et Ferrari n'offre sa grande expérience de la F1 à une autre structure plus huppée.

En tout cas, Manor réalise de nouveau une belle opération. Son package parait de plus en plus séduisant, ce qui ne peut que renforcer l'attractivité de ses deux baquets, surtout qu'ils sont les derniers disponibles sur la grille. Les prétendants devront donc redoubler d'arguments (notamment sonnants et trébuchants) pour se faire une place sur la grille.

Pat Fry va connaitre une quatrième équipe de F1

Pat Fry va connaitre une quatrième équipe de F1

Publié dans Manor, Pat Fry

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article