Mercedes s'estime victime d'un vol de données sur son moteur

Publié le par Matthieu Piccon

Mercedes vient de porter plainte contre Benjamin Hoyle, qui serait parti chez Ferrari avec des données confidentielles sur le fonctionnement du moteur Mercedes.

Les transferts d'employés d'une équipe à l'autre provoquent souvent des fuites d'informations sensibles. Pour remédier à ce genre de problèmes, elles mettent généralement une période de mise au vert où leur futur ex-employé n'est plus lié aux activités directes de l'équipe afin qu'il ne soit plus informé des secrets de fabrication.

C'est cette procédure que l'équipe avait été mise en place lorsque l'un de ses principaux ingénieurs de la division moteur, Benjamin Hoyle, a annoncé son départ de l'équipe à l'issue de la saison 2015. D'autant plus que l'équipe a ensuite appris qu'il allait prendre de nouvelles fonctions chez Ferrari. Les données sensibles ont donc été retirées de son ordinateur portable et son adresse email professionnelle changée.

Néanmoins, il semblerait que l'ingénieur en question soit tout de même parvenu à retirer des informations tout en supprimant des fichiers afin de cacher ces faits. Il aurait ainsi consulter les données d'exploitation du moteur des deux moteurs utilisés à l'occasion du dernier Grand Prix de Hongrie ainsi que les rapports de dommage sur ces moteurs ainsi que les fichiers qui contiennent les codes qui permettent de décrypter les fichiers de données brutes.

Si ces déclarations sont apparues sur la place publique, c'est que Mercedes a décidé de porter plainte contre son ancien employé afin de demander des dommages et intérêts mais surtout de l'empêcher de pouvoir rejoindre Ferrari ou n'importe quel autre concurrent dès la saison 2016. La plainte déposée auprès de la Haute Cour de Londres déclare ainsi : "Les actions de M. Hoyle était calculées et avaient pour but de détruire ou sérieusement endommager la relation de confiance. M. Hoyle et potentiellement Ferrari ont obtenu un avantage illégal."

Nous verrons donc si cette affaire prend dans les semaines et mois à venir l'ampleur de celle qui avait finalement vu McLaren être condamné à 100 millions d'euros d'amende pour avoir voler des données de Ferrari. Ou si tout se règle à l'amiable mais avec un impact évident sur la carrière du principal intéressé...

Le moteur de Mercedes est au coeur de toutes les convoitises

Le moteur de Mercedes est au coeur de toutes les convoitises

Commenter cet article