Esteban Ocon vise le titre GP3

Publié le par Matthieu Piccon

Esteban Ocon nous a reçu dans le paddock pour nous parler de son début de saison en GP3 et ses ambitions pour l’avenir.

Le premier week-end du jeune pilote français a été idéal puisqu’il a poursuivi sur sa lancée de sa très belle saison passée qui l'a sacré champion de F3. Il s’est ainsi qualifié en seconde position, avant de remporter sa première course dans la catégorie : "Le premier week-end s'est vraiment bien passé. J'ai manqué la pole pour vraiment pas grand chose mais après j'ai pu remporter la première course."

A l'occasion de l'épreuve du Red Bull Ring, les choses se sont moins bien passées puisqu'il a perdu sa troisième place pour non-conformité de sa monoplace : "Pour le second meeting, ça a été plus compliqué. J'ai encore manqué la pole et ensuite j'ai plus souffert de la dégradation des pneumatiques. Et ensuite j'ai perdu la troisième place à cause de l'erreur de l'équipe. Mais ce genre de choses arrive et je sais que ça ne se reproduira pas."

C'est donc un premier bilan en demi-teinte que dresse le pilote ART Grand Prix : "Ce n'est pas le début de saison rêvé. C'est un bon début car en qualifications j'ai le rythme sur un tour. Mais il faut que je progresse sur la gestion des pneumatiques."

Surtout la perte des points de ce podium permet à Luca Ghiotto de creuser l'écart au championnat puisque 22 points séparent désormais les deux hommes avant la manche britannique. Or le titre GP3 est clairement la priorité de la saison pour le jeune français : "Clairement, mon objectif pour la saison est le titre."

Clairement, mon objectif pour la saison est le titre.

Esteban Ocon

L'autre actualité d'Esteban Ocon est qu'il est passé du programme de développement de jeunes pilotes de Lotus à celui de Mercedes. Mais au quotidien, cela n'a pas un grand impact sur sa préparation physique : "J'ai gardé mon préparateur physique dans les Pyrénées. Donc à ce niveau-là, ça ne change pas grand chose. Par contre, l'intégration n'est pas la même puisque je fais également partie du programme DTM."

A ce titre, il est donc au coeur de l'ensemble des briefings de l'équipe officielle dans le championnat de tourisme allemand et se prépare dans l'éventualité où il devrait prendre la suite d'un des titulaires : "Je fais partie de tous les briefings et débriefings d'après séance. J'ai accès à la radio. Je suis donc pleinement intégré à l'équipe. Je peux également faire des tours avec la voiture de démonstration, ce qui me donne de l'expérience avec la voiture. C'est important puisque les essais sont aussi limités là-bas."

En parlant d'essais, il a pu prendre le volant de la Sahara Force India lors des derniers essais  privés en Autriche, où il a pu tester la fameuse version B : "Ca fait toujours du bien de rouler en F1. La voiture a vraiment progressé par rapport à Barcelone."

Au-delà de cette saison, se pose donc la question de suivre la voie traditionnelle qui fait passer du GP3 au GP2 ou suivre le chemin que semble privilégier Mercedes, à savoir le passage par la compétition en DTM, comme cela avait pu être le cas pour Paul di Resta ou Pascal Werhlein mais "il est encore bien trop tôt pour penser à ça. Pour l'instant, j'ai encore toute la saison de GP3 à bien terminer. On verra après pour le reste."

De notre envoyé spécial à Silverstone

GP3 Series Media Service - Esteban Ocon a les yeux rivés sur le titre de GP3

GP3 Series Media Service - Esteban Ocon a les yeux rivés sur le titre de GP3

Commenter cet article