Manor rend hommage à Jules Bianchi à Monaco

Publié le par Matthieu Piccon

Un an après l'exploit réalisé par Jules Bianchi dans les rues de Monaco, Manor a décidé de rendre hommage au pilote français en portant un bracelet à son nom pendant tout le week-end.

Depuis le début de la saison, les monoplaces de Will Stevens et Roberto Mehri portent le sticker #JB17 afin de montrer que les hommes de l'écurie n'oublient pas leur ancien pilote qui continue de se battre à seulement quelques kilomètres de la Principauté, à l'hôpital de Nice.

L'exploit réalisé par le pilote Français est d'autant plus important pour l'écurie qu'il est ce qui a permis à l'écurie de faire son retour sur la grille, grâce aux fonds liés à la neuvième place au championnat Constructeurs, comme le souligne John Booth, le directeur de l'équipe : "C'est un événement spécial pour tout le monde mais, pour notre équipe, cela a encore plus de signification puisque c'est le lieu de tant de célébrations il y a douze mois lorsque Jules a marqué nos premiers points au championnat constructeurs. C'était un jour incroyable et inoubliable. Il est donc très important pour tout le monde au sein de l'équipe d'honorer ce que Jules a fait pour nous. C'est une grande partie de notre capacité à courir aujourd'hui."

C'est pourquoi, malgré le drame de Suzuka, l'ensemble du personnel de l'équipe a décidé de faire de ce week-end un moment de célébration en portant un bracelet avec l'inscription "MONACO 2014. P8. #JB17" Le P8 fait ainsi référence à la place acquise sur la piste, avant que le Niçois ne perde une place en raison d'une pénalité attribuée en fin de course. John Booth a ainsi commenté : "Par conséquent, malgré notre tristesse évidente, ce week-end, nous allons nous souvenir et célébrer cette étape importante dans l'histoire de l'équipe mais surtout une performance exceptionnelle de Jules."

Manor - Jules Bianchi a marqué les premiers points de l'écurie à Monaco en 2014

Manor - Jules Bianchi a marqué les premiers points de l'écurie à Monaco en 2014

Commenter cet article