Genii Capital rachète De Tomaso

Publié le par Matthieu Piccon

Le fonds d'investissements Genii Capital, propriétaire de Lotus en F1, s'est porté acquéreur du constructeur italien en faillite De Tomaso. Pour lui permettre de changer le nom de son écurie dans le futur ?

Depuis 2012, l'écurie d'Enstone se retrouve dans une situation paradoxale : elle porte le nom d'une entreprise avec laquelle elle n'a plus aucun lien. En effet, à l'époque, le constructeur Lotus avait décidé d'arrêter le financement de l'écurie dont elle était le sponsor-titre puisque les finances de sa maison-mère, le constructeur malaisien Proton, étaient au plus mal.

Un accord avait alors été trouvé pour permettre à l'équipe de conserver ce nom historique en F1. Or si son nom et ses couleurs sont porteuses dans le contexte historique, elle n'apporte aucune plus-value au fonds d'investissements luxembourgeois. D'où l'idée d'imiter la stratégie mise en place à l'époque par Tony Fernandes : racheter un constructeur automobile pour en donner le nom à son équipe de F1. C'est ce qu'il avait fait avec Caterham... avant de céder le tout.

La rumeur d'un rachat de De Tomaso circulait depuis un an mais elle s'est concrétisée par la victoire lors des enchères réalisées pour décider du repreneur. Patrick Louis, le responsable automobile chez Genii Capital, a ainsi commenté cet achat de deux millions d'euros : "Le suspense était vraiment intense pour les trois parties en lice. La vente s'est tenue devant une salle comble en présence de la presse locale et des ex-employés de la société. Nous étions les seuls à proposer un plan industriel détaillé pour la reprise du constructeur italien. Quand le juge a prononcé l'adjudication, il y a eu beaucoup d'applaudissements".

Il reste donc maintenant à voir si la marque fera également son retour en F1, après l'avoir quitté en 1970 après l'échec de la collaboration avec Frank Williams.

Lotus - Genii Capital va-t-il changer le nom de Lotus pour De Tomaso ?

Lotus - Genii Capital va-t-il changer le nom de Lotus pour De Tomaso ?

Publié dans Lotus, Genii Capital, De Tomaso

Commenter cet article