Marussia se rapproche de Melbourne

Publié le par Matthieu Piccon

Les négociations avec de potentiels nouveaux investisseurs semblent avancer chez Marussia. Ses administrateurs judiciaires espèrent donc toujours pouvoir être présents sur la grille de Melbourne.

Une première étape avait été franchie il y a trois semaines lorsque ces mêmes administrateurs avaient décidé d'annuler la vente aux enchères des actifs 2014 de l'écurie. Cela permettait de laisser la porte ouverte à un éventuel retour sur les grilles puisque les repreneurs disposeraient alors de monoplaces répondant au moins la législation 2014.

FRP Advisory, qui a été mandaté pour tenter de redresser l'écurie, a donné un nouveau signe que les choses progressent en distribuant un communiqué de presse faisant état d'avancées dans ce dossier : "Depuis la nomination des administrateurs, des négociations ont lieu avec un certain nombre de partenaires afin de sécuriser une solution de long terme pour l'équipe. Nous pouvons confirmer que les négociations continuent afin de trouver une solution viable pour l'entreprise et la participation d'une équipe à la saison 2015."

Pour ce faire, une rentrée de fonds provenant de nouveaux investisseurs devrait avoir lieu dans les deux semaines à venir, à la suite d'un accord avec les créanciers de l'écurie : "Il est envisagé qu'avant le début de la première course de la saison 2015, un investissement dans l'entreprise soit effectué par les administrateurs à travers un Company Voluntary Agreement (CVA), qui est prévu pour le 19 février 2015. Un CVA est un processus de restructuration accepté par les créanciers de l'entreprise, qui permet de relancer l'entreprise et la création d'une solution de long terme viable pour l'équipe."

Il ne faut pas oublier que Ferrari et McLaren font partie des principaux créanciers de l'écurie puisque l'une fournissait son moteur et l'autre était un partenaire technique depuis de nombreuses années. Par contre, les deux écuries ont fait savoir qu'elles n'étaient pas impliquées dans le processus de sauvetage de Marussia.

Selon Sky F1, un des principaux investisseurs pourrait être Justin King, l'ancien PDG de Sainsbury. Or il y a quelques mois, il était présenté comme le successeur de Bernie Ecclestone avant que la rumeur ne retombe aussi vite. Aujourd'hui, elle s'appuie que le fils de l'homme d'affaires vient d'être nommé chez Racing Engineering, l'une des principales écuries en GP2. Justin King pourrait donc vouloir assurer un débouché pour la suite de la carrière de son fils.

En tout état de cause, les choses semblent avancer et ce ne serait que justice pour une des équipes les plus sympathiques du paddock, composée de véritables amoureux de la course automobile.

Marussia - Grame Lowdon continue à travailler pour la survie de Marussia

Marussia - Grame Lowdon continue à travailler pour la survie de Marussia

Publié dans Marussia, Justin King

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article