Marussia en dit plus sur ses intentions

Publié le par Matthieu Piccon

Les choses semblent s'accélérer pour Marussia, qui reprendrait son nom Manor. Graeme Lowdon, son directeur, s'est ainsi exprimé sur la situation de l'écurie et réaffirme sa volonté d'être présent en 2015.

Marussia reprend la parole en son nom ou plutôt avec son ancien nom. En effet, l'équipe a désormais lancé un site Internet nommé manorf1team.com, qui reprend donc le nom de l'entité qui a créé l'écurie, avant de prendre le nom de Virgin Racing, puis de Marussia.

 

L'équipe a été informée le 5 janvier 2015 que le Groupe Stratégique a estimé que deux équipes – Marussia et Caterham – devraient être autorisées à faire rouler une voiture de 2014 dans le championnat 2015.

Manor F1 Team

Les dirigeants de l'écurie ont donc tenu à faire connaitre leur propre vérité alors que de nombreuses sources faisaient échos de la décision du Groupe Stratégique de la F1, de ne pas autoriser l'équipe à aligner une monoplace aux spécifications 2014 lors de la saison à venir : "A la suite de la procédure de rachat lancée par les administrateurs de Marussia F1, FRP Advisory, plus tôt dans la semaine, et avec la confiance que cette étape a apporté à l’opération de sauvetage de Marussia, l’équipe est ravie de pouvoir confirmer quelques uns des détails de ce processus :

- Le 17 décembre 2014, l’équipe a demandé au Groupe Stratégique d’étudier la possibilité de l’autoriser à utiliser une voiture de 2014, modifiée pour être en accord avec certaines règles de 2015, pour une partie de la saison 2015. Après analyse, l’équipe a mis en lumière le fait que cela ne nécessiterait que la dispense d’un petit nombre de clauses de la réglementation seulement.

- A la suite de cette demande, l’équipe a été informée le 5 janvier 2015 que le Groupe Stratégique a estimé que deux équipes – Marussia et Caterham – devraient être autorisées à faire rouler une voiture de 2014 dans le championnat 2015. La lettre indique que le Groupe Stratégique était d’accord avec le fait que la voiture devait respecter la réglementation technique 2015 à l’exception de 4 articles (les articles 3.7.9, 15.4.3, 15.4.4 et 16.2). L’équipe peut confirmer que les modifications effectuées sur sa voiture de 2014 correspondent à ces stipulations."

Donc si l'on en croit les déclarations de l'écurie, l'autorisation n'a pas été cependant accordée à Caterham (qui ne menace pas les autres écuries puisqu'elle ne devait rien recevoir de la FOM au titre de la saison 2014) mais bien également à Marussia, qui aurait ainsi le droit de toucher les 35 millions de dollars qui lui sont dus à la suite de sa neuvième place au championnat Constructeurs.

Avec cette autorisation reçue au début du mois dernier, l'équipe s'est donc attelé à la tâche, en travaillant à la fois pour mettre aux normes 2015 sa monoplace 2015 mais également en mettant au point une monoplace 100% 2015 : "L’équipe a été occupée à préparer ses voitures de 2014 afin qu’elles correspondent aux exigences du Groupe Stratégique et, en même temps, elle accélère le développement de sa voiture 2015 pour s’assurer qu’elle succède à la voiture de 2014 le plus tôt possible."

L’équipe a déjà un personnel significatif qui travaille sur ses deux voitures. Elle a aussi été capable de recruter du personnel supplémentaire très rapidement à partir du riche pool de gens expérimentés et qualifiés qui ont été laissés sans emploi à la suite des fermetures de Marussia et Caterham et aux licenciements effectués par les autres équipes de la discipline.

Manor F1 Team

Marussia/Manor a également lever un doute quant à son personnel disponible. Il semblerait qu'elle est repris une large partie de son ancien personnel ainsi que de Caterham. Il semblerait également qu'elle soit parvenue à attirer des personnes provenant d'autres écuries : "L’équipe a déjà un personnel significatif qui travaille sur ses deux voitures. Elle a aussi été capable de recruter du personnel supplémentaire très rapidement à partir du riche pool de gens expérimentés et qualifiés qui ont été laissés sans emploi à la suite des fermetures de Marussia et Caterham et aux licenciements effectués par les autres équipes de la discipline."

Pour achever sa première prise de parole direct depuis le mois d'octobre, Graeme Lowdon a décidé de répondre aux critiques qui venaient d'autres écuries, en premier lieu de Sahara Force India. En effet, Bob Fernley, le directeur de l'écurie de Silverstone avait fait savoir à Autosport qu'il s'était opposé à la dérogation accordée à Marusssia en raison du faible nombre de documents présentés pour prouver la viabilité du nouveau projet : "Nous ne voulons pas perdre d'équipe mais la condition sine qua non était qu'ils devaient clairement démontrer la viabilité de leur programme et qui était derrière eux. Donc comment sont les finances ? Quand est-ce qu'ils vont passer à la voiture 2015 ? Cela nécessitait une présentation en bonne et due forme ainsi qu'une proposition qui pouvait être étudiée. Je ne vais pas m'excuser sur ce point : c'est à l'équipe qui fait une demande de convaincre les autres."

Nous n’avons effectué aucune demande auprès du Groupe Stratégique d’hier et n’avons pas été contactés pour en faire. Au lieu de cela, nous avançons dans notre processus de mise en conformité et mettons en place notre organisation. Nous faisons tout ce qui est possible pour nous plier au processus qui nous permettra de retrouver la grille en 2015.

Graeme Lowdon

Graeme Lowdon a donc contre-attaqué : "J’ai été surpris d’entendre certains commentaires aujourd’hui, surtout concernant une demande que nous aurions soi-disant effectuée lors de la réunion d’hier. Je peux confirmer que ça n’a pas été le cas. Nous avons déposé une requête le 17 décembre de l’année passée et nous avons travaillé depuis pour répondre aux exigences qui nous ont alors été communiquées, notamment la conformité avectous les règlements, en dehors des articles dont nous avons été exemptés. Les commentaires ont aussi mentionné que des problèmes de conformité ont été soulevés, que notre requête manquait de substance et ne contenait aucune documentation annexe pour renforcer notre demande de dispense. Encore une fois, nous n’avons effectué aucune demande auprès du Groupe Stratégique d’hier et n’avons pas été contactés pour en faire. Au lieu de cela, nous avançons dans notre processus de mise en conformité et mettons en place notre organisation. Nous faisons tout ce qui est possible pour nous plier au processus qui nous permettra de retrouver la grille en 2015. C’est une nouvelle histoire fantastique pour la discipline et nous voulons juste courir."

Les dirigeants de Manor savent que le temps leur est compté mais ils disposent d'un petit matelas supplémentaire : la réglementation les autorise à manquer trois courses par saison sans perdre leurs droits. En théorie, ils pourraient donc attendre le Grand Prix de Bahrain, début avril, pour faire leur retour.

En attendant, l'équipe a mis à jour sa photo de couverture de sa page Facebook en mettant une photo de l'Albert Park de Melbourne. Le message ne pouvait pas être plus clair.

Marussia - L'espoir est encore de mise chez Marussia

Marussia - L'espoir est encore de mise chez Marussia

Publié dans Marussia, Manor

Commenter cet article