Un nouvel espoir pour Marussia

Publié le par Matthieu Piccon

Après avoir été initialement simplement repoussée, la mise aux enchères des actifs de Marussia a finalement été annulée. Les dirigeants s'estiment confiants d'être à Melbourne.

Que les administrateurs judiciaires de l'écurie aient franchi le pas de complètement annuler la vente des actifs 2014 est un signe fort qu'une solution semble sur le point d'être trouvée pour trouver un avenir à la structure de Banbury. Ils ont ainsi confirmé que cette annulation devait permettre de faire aboutir les discussions avec une tierce partie.

John Booth, le directeur de l'écurie, a ainsi confirmé à la BBC que l'espoir était de nouveau de mise pour effectuer un retour à la compétition : "Retarder la vente aux enchères nous donne un peu plus de temps pour l'explorer." Il n'a, par contre, donné aucun détail sur les investisseurs concernés mais ils les considèrent comme "crédibles", ce qui laisse sous-entrendre qu'il a dû rencontrer un certain nombre de personnes qui n'ont fait qu'effleurer le sujet.

Si le rachat venait à être complété dans les temps, Marussia pourrait donc utiliser ses monoplaces 2014, qui sont actuellement stockées à Abu Dhabi. Cela montre donc bien que le plan initial était donc bien de manquer les courses d'Austin et d'Interlagos. Les voitures y donc été envoyées dans la foulée de la course de Sotchi.

Mais une étape supplémentaire devra encore être franchie avant de pouvoir se présenter sur la grille. En effet, les monoplaces 2014 seraient considérées comme illégales par la FIA, qui a modifié les exigences quant à l'aileron avant afin de remédier aux choix controversés de la saison passée.

Cependant, un pré-accord a été obtenu en novembre dernier : les autres écuries devraient simplement donner leur consentement pour que Marussia et Caterham puissent aligner leurs monoplaces si elles parvenaient à rassembler les fonds suffisants pour être présentes.

Disputer la saison 2015 avec une monoplace 2014 afin de baisser les coûts était ainsi une idée que nous avançions en novembre dernier, dans le cadre de la promotion de jeunes pilotes. Il semblerait donc qu'elle n'était pas si farfelue...

Ces jeunes pilotes pourraient être d'autant plus intéressés par le possible de retour d'au moins une des deux écuries : la FIA a décidé de mettre en place de nouvelles règles pour obtenir la précieuse Super Licence. Pour contourner l'obligation d'au moins marquer 40 points dans une catégorie inférieure, il suffit, en effet, de disputer cinq courses de F1 au cours de la saison 2015 pour être éligible en 2016. Avec une saison à 20 Grand Prix et l'utilisation maximale de quatre pilotes, cela pourrait attirer de jeunes pilotes aux poches profondes pour financer la saison de l'écurie.

Mais cela signifie également que l'écurie devrait relancer les embauches, après avoir dû laisser partir son personnel lors de la mise en redressement judiciaire. Le monde des sports automobiles étant tout petit, ils n'ont pas eu de mal à retrouver une nouvelle place au sein de nouvelles structures.

Marussia - L'écurie pourrait utiliser sa monoplace 2014

Marussia - L'écurie pourrait utiliser sa monoplace 2014

Publié dans Marussia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article