Réorganisation à la tête de Ferrari

Publié le par Matthieu Piccon

Pour ceux qui en doutaient encore, c'est une véritable nouvelle ère qui s'ouvre chez Ferrari puisqu'une réorganisation de son équipe technique vient d'être annoncée.

Les vérités d'un jour ne sont pas celles du lendemain. Ainsi en 2012, après son arrivée de chez McLaren en tant que directeur de l'ingénierie, Pat Fry avait eu les coudées franches pour recruter, notamment à Woking.

Mais après trois nouvelles saisons sans aucun titre, les nouveaux dirigeants à Maranello ont décidé de tourner la page et de mettre en place une nouvelle organisation technique. Cela a conduit au départ de Pat Fry ainsi que de celle de Nikola Tombazis, qui était designer en chef depuis 2006.

Cela renforce donc l'emprise du directeur technique, James Allison. Celui-ci est confirmé dans son poste. Il sera secondé par Simone Resta, qui devient le nouvel ingénieur en chef, et par Mattia Binotto, responsable de l'ensemble de l'activité moteur de Ferrari.

Mais Maurizio Arrivabene, le nouveau directeur de l'écurie, a également décidé de revoir l'organisation commerciale de la Scuderia. Il a ainsi décidé de créer un nouveau département commercial, dont il prendra la tête. Cette décision est logique dans le sens où il était auparavant le responsable du sponsoring de Philip Morris, le principal sponsor de la Scuderia. Il est donc au courant de l'ensemble des négociations commerciales qui entourent Ferrari. Il sera épaulé par Renato Bisignani, qui passe de responsable presse à manager marketing.

Reste à voir si ces changements se traduiront par davantage de réussite en piste que la dernière vague. En tout cas, depuis le départ de Stefeno Domenicali en avril dernier, Ferrari a connu le départ de deux directeurs d'équipe, d'un président (Luca di Montezemolo), d'un des meilleurs pilotes du plateau (Fernando Alonso, d'un directeur de l'ingénierie et un ingénieur en chef...

Ferrari - Pat Fry a quitté la Scuderia

Ferrari - Pat Fry a quitté la Scuderia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article