Sebastian Vettel remplace Fernando Alonso chez Ferrari

Publié le par Matthieu Piccon

Plus d'un mois et demi après avoir annoncé son départ de chez Red Bull, Sebastian Vettel vient de confirmer son arrivée chez Ferrari, où il remplace Fernando Alonso.

Sebastian Vettel rejoint donc la plus célèbre des équipes de Formule 1. Se faisant, il se place dans la droite lignée de Michael Schumacher, qui était arrivé dans une Scuderia en pleine reconstruction après plusieurs années sans succès.

Le quadruple champion du monde n'évite pas la comparaison avec son illustre compatriote. Il la revendique même : "La prochaine étape de ma carrière en Formule 1 se passera avec la Scuderia Ferrari. Pour moi, cela signifie qu'un rêve de toute une vie devient réalité. Lorsque j'étais enfant, Michael Schumacher dans une voiture rouge était mon plus grand idole. Miantenant c'est un honneur incroyable de finalement avoir la chance de conduire une Ferrari."

Sebastian Vettel a ainsi lié ses trois prochaines saisons avec Maranello. Enfin, si tout se passe bien puisqu'on voit bien que les contrats en F1 n'ont plus une valeur inéluctable puisque Sebastian Vettel et Fernando Alonso disposaient tous les deux d'un engagement avec leur employeur précédent pour la saison 2015.

Quant à l'Espagnol, il a mis un terme aux rumeurs qui le voyaient continuer à collaborer avec Ferrari, plus en F1 mais en endurance. Certains pensaient ainsi que sa venue aux 24 heures du Mans ou lors des dernières 6 heures de Bahrein étaient un signe d'un proche engagement.

Il n'aura donc pas suivi d'actes ses nombreuses déclarations selon lesquelles il terminerait sa carrière à Maranello. C'est, en effet, bien lui qui a décidé de quitter Maranello afin de répondre au pont d'or proposé par Honda chez McLaren : "Aujourd'hui n'est pas une journée facile pour moi parce que, même si je regarde toujours le futur avec beaucoup d'enthousiasme et de détermination, à la fin de la saison, mon parcours en tant que pilote Ferrari arrivera à son terme. C'était une décision difficile à prendre mais elle a été murement réfléchie, avec mon amour pour Ferrari comme la première composante. J'ai toujours eu la chance de pouvoir prendre mes propres décisions quant à mon futur et j'en ai encore la possibilité. Je dois remercier l'équipe d'avir compris ma position."

Reste maintenant comment Honda et McLaren vont vouloir maximiser l'exposition médiatique de l'arrivée de Fernando Alonso à Woking...

Getty - C'est Sebastian Vettel qui sera bientôt en rouge à la place de Fernando Alonso

Getty - C'est Sebastian Vettel qui sera bientôt en rouge à la place de Fernando Alonso

Commenter cet article