Marcus Ericsson casse son contrat avec Caterham

Publié le par Matthieu Piccon

Contrat en poche chez Sauber pour 2015, Marcus Ericsson a décidé de couper les ponts avec Caterham.

Le retour de l'écurie en course cette saison était déjà conditionné à la réussite de sa campagne de crowdfunding, qui vise à rassembler les trois millions d'euros nécessaires pour faire le déplacement.

A deux jours de l'échéance, seulement 52% de la somme a été rassemblée auprès des fans, ce qui laisse planer de sérieux doutes sur la réussite du projet.

Si retour il devait y avoir ce serait sans Marcus Ericsson. En effet, le Suédois a choisi d'annoncer sur son site officiel qu'il avait rompu son contrat avec Caterham : "A la suite des événéments récents chez Caterham Sports Limited et 1 MRT Sdn Bhd, mon conseiller Eje Elgh et moi avons décidé de mettre un terme, avec un effet immédiat, à tout accords nous reliant à Caterham F1 Team. C'est une triste journée car nous avons beaucoup apprécié de travailler avec l'équipe au cours de cette saison difficile."

Pourtant, certains semblent croire à un éventuel retour de Caterham. Ainsi le grand-père de la jeune pilote britannique Alice Powell aurait contacté les administrateurs de l'écurie pour leur signifier qu'il était prêt à verser 35.000 livres sterling afin de permettre à la jeune femme de prendre part à la première séance d'essais du vendredi.

Mais pour juger de la crédibilité d'une telle possibilité, il suffit de lire les commentaires de l'intéressée au micro de Sky Sports : "C'est une nouvelle pour moi. Je l'ai découvert ce matin lorsque je l'ai vu dans le Daily Mail. Mon grand-père, qui m'a aidé tout au long de ma carrière, a décidé qu'il était prêt à m'aider avec Caterham s'ils me laissent courir lors de la première séance d'essais. Si j'y participe, j'ai d'autres investisseurs qui sont prêts à investir dans l'équipe et ce serait une opportunité fantastique."

Comment croire qu'un grand-père n'informe pas sa petite-fille d'une telle opportunité et qu'il la laisse la découvrir dans la presse ? De même, son bilan en monoplace reste bien fragile et il paraitrait incroyable que la FIA lui accorde une Super Licence, indispensable pour prendre part à un Grand Prix, surtout qu'elle ne pourrait pas réaliser un essai de 300 kilomètres d'ici la semaine prochaine...

Cela n'empêche pas Alice Powell de jouer le rôle de la communication en reconnaissant qu'elle ne serait probablement pas rapide mais qu'il faut savoir prendre des risques pour aller de l'avant :

 

La silly season aura donc pris des allures bien étranges cette saison...

LAT - Marcus Ericsson ne sera plus en vert cette saison

LAT - Marcus Ericsson ne sera plus en vert cette saison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article