La majorité des employés de Caterham a été licenciée

Publié le par Matthieu Piccon

Alors que Caterham sera sur la grille d'Abu Dhabi, 85% de ses employés ont été licenciés, ce qui laisse craindre pour la survie de l'écurie.

Les administrateurs de Caterham se seraient-ils empressés de communiquer sur le retour de l'écurie pour la finale de la saison afin de masquer une triste nouvelle pour la vaste majorité de ses employés ?

En effet, un ancien employé de l'écurie a tenu à faire parvenir une lettre auprès du respecté Joe Saward pour faire savoir le sort réservé aux employés de l'écurie : "Les employés ont été licenciés par 1MRT (une entreprise toujours détenue par M. Fernandes). Cela devrait être davantage su et M. Fernandes devrait être encouragé à faire la chose honorable et verser les salaires dus au lieu de se cacher derrière le manque de fonds organisés de 1MRT. La situation actuelle est la conséquence inévitable (et prévisible) de la manière avec laquelle M. Fernandes a vendu Caterham F1. Ce n'est pas assez de dire qu'il n'y avait pas d'autres acheteurs. Dans ce cas, la chose appropriée à faire aurait été de fermer l'entreprise de manière élégante en s'assurant que les employés et fournisseurs soient traités de manière équitable. Sans aucun doute, cela aurait été la solution la plus coûteuse pour M. Fernandes."

Le rédacteur de cette lettre ne peut également pas s'empêcher de mettre en relation ce licenciement et le retour en course mais également avec la procédure de licenciements enclenchés chez Marussia : "Le cynique en moi me suggère que les deux ne sont pas sans lien et que la bonne nouvelle a servi de belle opportunité pour étouffer la mauvaise nouvelle. Si cela est le cas, il semblerait que cela ait fonctionné puisqu'il n'y en a eu aucune trace nulle part (contrairement à Marussia la semaine précédente, qui devait "seulement" une semaine de salaire)."

Il semblerait que les seuls employés maintenus à leur poste sont ceux indispensables sur le circuit pour faire fonctionner les deux monoplaces, qui sont employés par Caterham F1, qui est actuellement en cours de redressement judiciaire. Mais reste encore à savoir qui seront les pilotes derrière le volant. On a ainsi appris qu'une proposition avait été faite à André Lotterer pour que le vainqueur des 24 heures du Mans ait l'opportunité de faire plus que deux tours, comme à Spa.

Il semblerait que les nouveaux dirigeants de l'écurie soient en train d'examiner toutes les sources potentielles de revenus, aussi improbables soient-elles. Ainsi nous avons appris que le pilote libanais, Khalil Beschir, qui est depuis devenu commentateur pour la chaine qatarie BeIn Sports, avait également été contacté pour effectuer la première séance d'essais d'Abu Dhabi :

Il y a malheureusement de grandes chances pour que toute cette histoire se termine dans une bataille judiciaire de plusieurs mois, laissant des centaines d'employés sur le bas-côté. Sans employés, il parait impossible de construire une nouvelle monoplace pour 2015, ce qui sous-entend que la course d'Abu Dhabi sera certainement la dernière de l'écurie de Leafield....

LAT - Tous les feux sont au rouge chez Caterham

LAT - Tous les feux sont au rouge chez Caterham

Publié dans Caterham, Khalil Beschir

Commenter cet article