Adrian Sutil avait un contrat chez Sauber pour 2015

Publié le par Matthieu Piccon

Alors que Sauber a officialisé Marcus Ericsson et Felipe Nasr pour 2015, Adrian Sutil se déclare surpris puisqu'il disposait d'un contrat de deux ans avec l'écurie suisse.

Les contrats ont de moins en moins de valeur en F1. Ils sont simplement devenus un outil de négociation et non plus la conclusion de négociations. On avait déjà pu le constater avec la décision prise par Sebastian Vettel de quitter Red Bull, un an avant l'échéance de son accord avec son employeur.

La même situation est valable chez Ferrari puisque Fernando Alonso et Kimi Raikkonen disposent tous les deux d'un contrat pour 2015 mais l'un des deux ne sera plus en rouge la saison prochaine.

La situation est légèrement différente pour Adrian Sutil qui doit céder sa place alors qu'il avait signé un engagement de deux ans lorsqu'il s'est engagé avec la formation d'Hinwil. Invité à la traditionnelle conférence de presse du jeudi à Interlagos, le pilote allemand n'a pas caché sa surprise quant aux annonces faites par son futur ex-employeur : "Oui, il va falloir discuter d'un certain nombre de choses. Ils ont confirmé deux pilotes mais cela ne signifie pas que les pilotes peuvent conduire ou que l'équipe puisse courir. Il n'y a donc véritablement de changement par rapport au week-end dernier. C'est juste une annonce mais maintenant, dans ma situation, il va falloir avoir quelques discussions pour clarifier la situation."

Pourtant, pour Monisha Kaltenborn, la directrice de l'écurie, la situation est déjà très claire et elle est sans Adrian Sutil, comme elle l'a déclaré devant un panel de journalistes : "Nous avons annoncé nos pilotes et c'est comme cela que cela va se passer. S'il y a d'autres sujets liés, ce sont des problèmes internes que nous pouvons seulement discuter en interne. Je suis très au fait de ma situation et je sais ce que je suis en train de faire. Nous avons annoncé nos pilotes et tout le reste sera réglé en interne."

C'est donc exaxtement le cas de figure qui s'est présenté début 2013 lorsque Marussia avait été contraint de demander à Timo Glock de laisser sa place à Max Chilton, malgré le contrat dont disposait le pilote allemand.

Sauber - Adrian Sutil se demande où il va

Sauber - Adrian Sutil se demande où il va

Commenter cet article