La FIA introduit de nos nouveaux capteurs d'essence à Silverstone

Publié le par Matthieu Piccon

Au coeur de la polémique depuis le début de la saison, les capteurs de débit d'essence fournis par la FIA ont été améliorés pour le Grand Prix de Grande-Bretagne. Un autre fournisseur pourrait être homologué pour 2015.

Lors du Grand Prix d'Australie, les capteurs de débit d'essence de la FIA sont entrés sur le devant de la scène avec le déclassement de Daniel Ricciardo, qui aurait alors pu savourer son meilleur résultat en carrière d'alors. Red Bull avait alors basé sa défense sur le fait qu'il estimait que le capteur de la Fédération n'était pas suffisamment fiable et qu'il avait préféré son propre capteur. Ces arguments n'avaient pas convaincu la FIA, qui avait confirmé la sanction.

Lors d'un point presse lors du Grand Prix de Silverstone, Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a estimé que ce genre de problèmes était tout à fait normal lors de ce genre de transformation radicale : « Je pense qu'avec chaque nouveau système, vous devez vous faire les dents dessus. Il y a eu quelques problèmes lors de la première course mais cela s'est beaucoup amélioré. »

Mais afin de ne pas s'exposer à de nouvelles plaintes à l'avenir, la FIA a décidé de présenter une version améliorer de ces capteurs fournis par Gill Sensors à partir de ce week-end : « Ici, nous introduisons un nouveau logiciel interne sur deux capteurs par équipe. Nous espérons que cela permettra de résoudre le problème. Nous pensons que ce problème provient de l'essence froid qui est ajouté à la voiture, surtout en qualifications lorsque la voiture rentre aux stands et qu'ils ajoutent de l'essence qui change complètement la température. Espérons que ce nouveau logiciel résolve le problème. »

Cette amélioration n'est qu'une première étape puisque la FIA va aller jusqu'à proposer deux capteurs différents, de deux fournisseurs différents afin que les équipes puissent choisir celui qui leur convient le mieux : « Nous savons qu'une entreprise est en train d'essayer de développer un capteur. S'ils répondent à nos exigences réglementaires, nous pourrons l'homologuer et les équipes auront alors le choix. » L'entreprise en question serait une autre entreprise britannique, Sentronics.

Cela ne rendra pas sa seconde place à l'Australien de Red Bull mais cela a au moins le mérite de répondre à un défaut reconnu.

De notre envoyé spécial à Silverstone

La FIA introduit de nos nouveaux capteurs d'essence à Silverstone

Commenter cet article