Mclaren et Red Bull trouvent un accord pour Dan Fallows

Publié le par Matthieu Piccon

Alors que McLaren menaçait de saisir les tribunaux pour faire empêcher Dan Fallows de retourner chez Red Bull, un accord à l'amiable a finalement été trouvé entre les deux écuries.

Comme nous l'avions pensé lorsque ce transfert a été révélé, les deux écuries n'ont pas voulu faire entrer les avocats dans la danse et perdre un temps et un argent précieux.

Le fonds de l'histoire est que Dan Fallows était censé avoir un accord avec McLaren. Finalement, au milieu de sa période de congès entre les deux postes, il est revenu sur sa décision puisqu'une opportunité se présentait à Milton Keynes, avec le départ de Peter Pedromou, en direction de... Woking.

Les dirigeants des deux écuries ont donc décidé de se poser autour d'une table pour résoudre la problématique. Ainsi Christian Horner s'est mis d'accord avec Ron Dennis lors du Grand Prix du Canada afin de trouver une situation qui peut satisfaire toutes les parties. Le dirigeant de Red Bull a ainsi déclaré à Autosport : "J'ai serré la main de M. Dennis, qui est un gentleman et un homme de parole. Cela signifie que nous avons un accord."

Si personne n'a voulu annoncer publiquement le détail de l'accord, il est fort probable que Red Bull ait accepté de libérer plus tôt que prévu son directeur de l'aérodynamique, dont le contrat courrait pourtant jusqu'au 1er janvier 2015. Cela permet donc à McLaren de bénéficier d'un renfort de poids alors qu'elle doit revoir l'intégralité de l'architecture de sa monoplace en vue de l'année prochaine puisqu'elle va accueillir un nouveau bloc moteur Honda à la place de Mercedes.

Dans le même temps, Red Bull va donc pouvoir être certain de bénéficier de la présence de Dan Fallows alors qu'elle doit mettre en place la transition vers le retrait progressif d'Adrian Newey, qui va se concentrer sur d'autres projets au sein de Red Bull.

Mclaren et Red Bull trouvent un accord pour Dan Fallows

Commenter cet article