Simona de Silvestro couvre 112 tours pour Sauber

Publié le par Matthieu Piccon

Le grand jour est arrivé pour Simona de Silvestro : elle a réalisé ses premiers tours de roues au volant d'une Formule 1, pour le compte de Sauber.

Lors de son arrivée dans l'orbite de l'écurie suisse en février dernier, l'ex-pilote d'IndyCar avait clairement indiqué qu'elle souhaitait obtenir un volant de titulaire dès 2015 et que la saison actuelle devait lui permettre d'atteindre cet objectif.

Le premier essai réalisé aujourd'hui sur le circuit de Fiorano est donc la première étape dans ce long chemin. Pour ce faire, l'écurie a complètement revue la décoration de sa monoplace en la parant des couleurs des sponsors apportés par la pilote suisse. On peut ainsi noter qu'elle est largement soutenue par des entreprises liées aux énergies propres et qui peuvent donc être attirés par la nouvelle réglementation moteur, qui fait la part belle à l'hybride. Il est toute fois ironique que la monoplace conduite lors de cet essai avait deux ans (pour des raisons de réglementation des essais en cours de saison) et qu'elle n'était pas équipée du KERS...

Simona de Silvestro a alors pu comparer ce qui sépare une monoplace d'IndyCar et une de F1 : "Même si c'est très spécial de piloter une Formule Un, je n'étais pas trop nerveuse ce matin. J'étais davantage concentrée sur mon travail à réaliser. Mais, après avoir réalisé mon premier tour, j'ai réalisé que c'était mon premier tour dans une Formule Un et que c'était quelque chose de vraiment spécial. Ce qui m'a le plus impressionné est l'appui aérodynamique de la voiture et son freinage. Lorsque j'ai fait mon premier tour, les freins étaient froids mais même là la décélération était supérieure à ce que j'avais expérimenté jusqu'à présent. Les G sont largement supérieures à ce à quoi j'étais habitué en IndyCar."

Elle est parvenue à réaliser 112 tours au cours de la journée, ce qui est impressionnant pour une première tentative. Elle va bénéficier d'une seconde séance au cours de la journée de demain pour pouvoir continuer à s'habituer à l'ensemble des éléments à prendre en compte au volant d'une F1 afin qu'elle soit le mieux préparée possible pour un essai avec une monoplace actuelle, qui lui permettrait d'obtenir sa précieuse Super License, indispensable pour devenir titulaire en F1.

Simona de Silvestro couvre 112 tours pour Sauber

Publié dans Sauber, Simona de Silvestro

Commenter cet article